«

»

mar 26 2012

11 trucs pour gérer les colères de votre Ado

Aujourd’hui je reçois Christian du blog www.solutionstress.com.

Sérieux un jour, sérieux toujours ? Pas sûr.

Avec son blog sur la gestion du stress on sent déjà une pointe d’humour

qui caractérise le personnage.

Mon petit doigt me dit qu’il pourrait bientôt se lâcher en créant un nouveau

blog :  destresse-marketing.

« La lutte contre le stress exclusivement par l’humour ».

En attendant, voici un sujet plus sérieux qui n’attend que vos commentaires.

 

 

11 trucs pour gérer les colères de votre Ado

 

 

Les Ados ne sont plus ce qu’ils étaient ? Ça nous arrive de le penser.

Mais, vrai ou faux, quand le temps tourne à l’orage, sortons-nous

toujours le bon parapluie ? Voici quelques pistes qui pourraient

vous aider à surmonter l’épreuve.

 

mère et fille en colère 300x200 11 trucs pour gérer les colères de votre Ado

 

A) La voie de la sagesse.

 

1) Il se fâche?

Faites un travail sur vous-même pour rester zen. Vous êtes plus à même de le faire
que votre bombe H de 15 ans.
“Oui bon, facile à dire. Mais à faire?”. Et bien vous passez au point deux. Simple et
ludique non?

 

 

2) Vous devez  ménager votre mécanique.

Pour cela, il faut déconnecter le mécanisme d’agressivité qui se met en place,
surtout si votre Ado se prend la tête avec ses profs et que le comportement devient
répétitif. Comment?
Comptez lentement jusqu’à 10 (ou 9 ou 11, gagnez du temps quoi ! ).
Cela vous empêchera de réagir impulsivement mais surtout votre Ado va s’étonner
de vociférer tout seul! Si il n’y a pas d’écho, il ne verra plus l’utilité de s’énerver sur
vous.

 

 

3) Et en même temps, respirez profondément.  Par le nez  en faisant gonfler
votre abdomen plutôt que votre poitrine. C’est tellement simple et très efficace
pour vous relaxer.

 

femme qui respire 200x300 11 trucs pour gérer les colères de votre Ado

 

 

4) La colère n’est pas le meilleur moyen d’expression chez un ado (même si il est
parfois le seul ! ).
Profitez de votre “pose” pour mieux cerner le problème et puis, déviez la conversation
pour la ramener à quelque chose de plus positif et de plus constructif.

 

B) Plus terre à terre

 

5)  Si l’explosion est occasionnelle, vous pouvez aussi riposter fermement.
De temps en temps, ça ne fait pas de mal, au contraire. Mais alors adressez-lui
un message clair bref et raisonnable.
Et s’il monte dans sa chambre en claquant la porte, dites vous bien que vos propos
vont lui trotter dans le ciboulot (et pour éviter que ça ne trotte dans le vôtre
réessayez les étapes une à trois). En tous cas, ne culpabilisez pas.

 

 

6) Vous pouvez aussi vous retirer. Et oui, et il n’ y a pas de honte à ça. D’ailleurs
en cas d’agression votre cerveau est réglé pour ça. Ce n’est jamais qu’une solution
de bon sens face à un danger.
Votre Ado sera un peu perdu.
S’il cherche à faire passer un message, il pourra toujours en parler au poisson rouge,

 

poisson rouge dans bocal 300x300 11 trucs pour gérer les colères de votre Ado
mais sûr que son petit numéro va faire un bide.

 

7) Utilisez l’humour.

Votre ado, bien que perturbé par une petite crise passagère (hum),
a sûrement un sens de l’humour plus développé que certains adultes bien pensants.
Utilisez par exemple le vocabulaire si chatoyant qui est le sien
(voyez pour cela la rubrique colorée de marie-Do).
Ça devrait faire retomber le soufflé. Place à l’imagination.

 

8 ) Maniez la carotte et le bâton. Mais faîtes attention, si vous voulez le priver de
quelque chose, tapez juste. Le truc qui va vraiment le priver mais surtout,que
vous êtes aussi à même de mettre en œuvre.
Lui interdire de sortir avec ses potes pendant vos heures de bureau se transformera
inéluctablement en un grommèlement du style “c’est ça, cours toujours”.
A doser.

 

 

c) Regardez les choses en face!

 

9) Attention, si il se met en colère, il a peut-être raison !
Gloups… mais si, et c’est une réalité de la vie.
Montrez que vous êtes attentives.
Un Ado n’est qu’un grand enfant et il a besoin de son capital « attention ».
Pas la peine pour ça de lui demander de venir sur vos genoux, mais si un fossé,
que dis-je, un gouffre de génération vous sépare, c’est quand même encore
“allo,maman, bobo”.
Il n’a donc pas que des bêtises à dire (en l’écoutant, je vous rappelle les
points un à trois qui…oui, bon, mais essayez quand même).

 

10) Le « moi je ».

Mais, bien sûr! Votre Ado a toujours besoin de références.
Si sur le coup vous risquez de vous faire traiter de vieille ou de vieux
(ce qui lui passe par la tête), dites-vous bien qu’il vous aime et qu’après
tout vous êtes son principal point d’ancrage.
Profitez-en pour parler de ce que vous ressentez. Il n’a pas l’apanage des soucis
(et un des vôtres est de devoir gérer ses petites crises ).
Même si les démonstrations d’affectivité ne sont pas le fort d’un Ado, soyez sûr
qu’il ne restera pas insensible à votre propre demande.

 

 

solutionstress colre des Ados thumb 11 trucs pour gérer les colères de votre Ado

D) Soyez pratique !

 

11) Offrez une alternative.

En général, la colère est l’expression d’une demande qui n’est pas satisfaite
(attention, ne lui proposez pas un bonbon s’il vous demande un I–pad).
Mais s’il veut son petit cadeau dans les 3 minutes, (sinon, il arrête de respirer),
indiquez lui que c’est bientôt son anniversaire, Noël…et que cela vous permettra
d’économiser un peu (et lui aussi, si vous arrivez subtilement à le convaincre
de participer à l’achat).

 

 

Voilà,chaque parent est différent (privilégiez d’abord les points un à trois, mais si,
je vous le jure) chaque Ado aussi. L’instinct, dans l’éducation  de cette espèce mutagène ,
n’est pas nécessairement le seul allié. Un peu de travail sur soi et de préparation,
c’est pas plus mal.
Des idées il y en a d’autres et ce serait super que vous nous fassiez partager vos
expériences dans les commentaires. Que vous soyez parents, mais aussi que vous soyez Ados.
Des Ados sympas qui nous donneraient les trucs nous permettant de gérer vos petites
poussées d’adrénaline.
Donc, à vos claviers et, en attendant, courage: “que la force soit avec vous”.

 

solutionstress colre Ados thumb 11 trucs pour gérer les colères de votre Ado

 

Le petit mot de Marie-Do : N’hésitez pas à vous rendre sur le blog de Christian

sur lequel vous trouverez plein plein d’infos sur le stress.

 

 

 

Vous aimerez aussi sûrement:

loading 11 trucs pour gérer les colères de votre Ado hellocoton 11 trucs pour gérer les colères de votre Ado

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

gestion de la colère adolescent, gestion colère adolescent, yhs-004, trucs gestion de la colère, colere adolescent, adolescent colérique, ado en colère, ado colérique, poisson rouge bocal, gestion de la colère chez ladolescent
pin it button 11 trucs pour gérer les colères de votre Ado

19 commentaires

  1. punisheuse

    Et ça marche aussi avec les petits!
    Le dernier article de punisheuse Finis les régimes…My Profile

  2. Bernadette

    Purée, moi elle ne m’a encore jamais fait de colères …. dois-je appréhender !? Le jour où tout ça va me tomber dessus, je vais bien galérer!

  3. mélanie

    Nous on est un peu embêté, on a pas de poisson rouge, alors on fait
    comment ;)

    En tout cas je vais essayer le coup de la respiration, qui ne risque rien n’a rien.

  4. Christian

    Bonjour à toutes,

    Merci d’avoir lu cet article.

    Ne vous faites pas trop de soucis puisque vous avez les conseils maintenant :wink: .

    Pas grave si il n’y a pas de poisson rouge. Un hamster peut-être,? Même pas? Bof, l’été approche, il y aura bien une mouche pour servir d’interlocutrice attentive.

    Le gros avantage du poisson rouge c’est qu’il a une très petite mémoire et qu’il peut donc supporter de nombreuses colères sans rester traumatisé.

    Bonne journée.
    Le dernier article de Christian Pour profiter efficacement de la luminothérapie? D’autres méthodes?My Profile

  5. Nathalie

    Rolàlàààààààà qu’est-ce que j’ai bien ri !
    J’adore ta photo du chat explosé, ça me rappelle moi devant les crises de mon fiston !
    Merci pour cet article très très complet sur les différentes attitudes possibles…j’ai pratiqué, je confirme !
    Utiliser toutes les méthodes en alternance pour tenir le coup :lol:
    Le dernier article de Nathalie Les Doigts dans le NetMy Profile

  6. Christian

    Salut Nathalie, et merci,

    On voudrait tant ne pas avoir a pratiquer, ou alors avec modération…

    J’ai une ado de seize ans (bientôt 17, je l’entends le dire tous les jours!): les onze méthodes une fois par jour :mrgreen:

    Mais quand on aime, on ne compte pas :lol:
    Le dernier article de Christian Pour profiter efficacement de la luminothérapie? D’autres méthodes?My Profile

  7. Stéphane

    Bonjour Mariedo

    Excellente initiative que d’avoir invité Christian pour cet article.

    Plein d’humour et de bon sens.

    Merci pour ce petit moment de lecture et de plaisir.

    Amicalement
    Stéphane
    Le dernier article de Stéphane Comment réussir la rentrée scolaire de son enfant ?My Profile

    1. marie-do

      Merci Stéphane, Christian gagne à être connu. C’est quelqu’un de très
      chouette.
      A bientôt

  8. nathalie

    Bonjour,

    Depuis que mes deux garçons sont tout petit, je gere leurs coléres de la meme maniére, je refuse l »escalade verbale et les cris, je leur demande de partir se calmer dans leurs chambres et j’attends pour reparler du probleme que tous le monde ( moi compris!!) soit pret à discuter calmement
    Plus ils parlent fort et plus je parle doucement pour les obliger à arreter de crier si ils veulent m’entendre.
    De meme face à une « grosse bétise » il m’est deja arrrivé de leur dire: je suis trop en colére pour en parler avec vous, je dois d’abord me calmer, il y aura une sanction mais je dois y reflechir calmement.
    Ils se laissent souvent déborder par leurs émotions et nous aussi, et parfois on à tort…..le reconnaitre c’est difficile mais ça leur montre que c’est possible et qu’eux aussi peuvent reconnaitre qu’ils ont mal réagit et s »en excuser
    mais avec de l’amour et de l’humour on fini par y arriver .

  9. Christian

    Bonjour à toutes… et à Stéphane; et merci beaucoup :oops:

    Nathalie, tu as bien raison et tu es un exemple de bon sens;

    Malheureusement, dans notre monde fait de stress, il y a une chose qui nous échappe, ce sont les influences extérieures. les relations, les médias, les réseaux sociaux…

    Et je crains que cela transforme de plus en plus nos ados en bombe à retardement.

    Et même si nous sommes les meilleurs parents du monde (métier très difficile), c’est parfois bien plus compliqué qu’avant de maîtriser nos nerfs…et les leurs.

    Les écarts de génération sont de plus en plus difficile à gérer.

    Mais comme on dit, il n’y pas de problème, il n’y a que des solutions.

    L’adaptation toujours l’adaptation.

    Ce qui me fait en tous cas bien rire, c’est que parfois nous ne pouvons nous empêcher de dire « tu verras quand tu auras des enfants ».

    Et que chez moi ils (3) ont toujours répondu en chœur « nous, on sera plus sévère que vous »!

    Ben flûte alors, si j’avais su, je m’arracherais peut-être moins les cheveux maintenant.

    En tous cas, je demande à voir.

    Ah oui Marie-Do, je n’ai pas parlé du millepertuis, mais ça, depuis le temps, tout le monde connaît.

    A plus;

    Christian.
    Le dernier article de Christian Pour profiter efficacement de la luminothérapie? D’autres méthodes?My Profile

  10. Noisette

    bonjour à tous
    je découvre ce blog en surfant sur le net, cherchant des solutions miracles pour gérer les 14 ans explosifs de mon fils aîné (je suppose que beaucoup d’entre vous on découvert ce blog de la même manière !).
    Perso, la crise de mon fils, c’est tout ce que je n’ai pas été (ou alors j’ai oublié ? non, j’étais trés (trop) calme !!) mais c’est aussi tout ce que mon frère de 12 ans mon cadet a fait subir à mes parents… bizarrre, m’en rappelle pas non plus !
    Bref, je prone la communication, l’échange, la mise à plat des problèmes, la recherche mutuelle de solutions,…il est beau mon discours mais côté pratique, c’est nettement moins drôle…
    J’ai adoré vos 11 trucs et astuces, même si là aussi, faut voir en pratique, mais promis, j’essai !

    J’en profite pour vous demander votre avis : que penser de la création d’un blog privé entre un parent et son fils, pour y écrire tout ce qui ne parvient pas à être dis de vive voix sans hausser le ton et dégénérer en éclat….une sorte de vide poche (ou vide coeur ?) virtuel qui permet à chacun de lire la pensée de l’autre loin de la colère…???
    Merci de vos avis…

    sur ce, je vais m’inscrire à votre blog qui est super mega trop bien !

    1. marie-do

      Bonjour Noisette et bienvenue, je suis heureuse que le hasard t’ai amené ici.
      J’espère que tu y trouveras dans les articles ou les commentaires des réponses.
      Quand à ton blog privé pourquoi pas, mais est ce que ton fils va jouer le jeu,
      moi je prône la communication directe, mais il est vrai que ce n’est pas toujours évident.
      A un moment il m’est arrivé l faut tester, chaque ado et chaque parent est différent.
      Tu seras le bienvenue pour venir partager avec nous ton retour d’expérience.
      Merci pour la mention « blog super méga trop bien » ;)

  11. Wolvi

    Je suis contre la méthode 7 personnellement, en pleine colère si ma mère se met à faire ça, cela va m’énerver encore plus et ça va mal finir…

  12. Christian

    Bonjour Noisette et bienvenue sur le très chouette blog de Marie-Do,

    Tu as bien raison en disant que mettre les choses à plat dans le calme, ce n’est pas toujours possible si la révolte de notre ado est très profonde.

    Le blog? Pourquoi pas? Mais comme dit Marie-Do, il faut que ton fils joue le jeu, donc problème pratique.

    En parlant d’expérience tu peux te lancer aussi dans des échanges de sms lorsqu’il est allé se réfugier ailleurs. Ça, je te garantis que ça marche et que les échanges peuvent être très constructifs.

    Bon, moi je tape comme un manche, donc c’est long, mais j’ai résolu pas mal de crises comme ça.

    Et l’avantage supplémentaire c’est qu’on peut intervenir tout de suite, quand c’est encore un peu chaud.

    Tiède quoi. Juste ce qu’il faut mais pas trop puisqu’il s’est éloigné et qu’il a déjà pris du recul et toi aussi.

    Sinon, il y a aussi la petite lettre déposée dans sa chambre dans laquelle tu fais part de tes sentiments. Quand il la lira il sera au calme et il ne restera sans doute pas insensible à la main tendue.

    Et s’il a son propre ordi pourquoi pas le tchat…mais il est généralement plus accroché (avec les mains et les pieds) à son gsm qu’à son ordi.

    A voir au cas par cas.

    Maintenant, soyons clair, il ne s’agit pas de faire la carpette mais de remettre les choses en place! Importante mise au point. nous ne pouvons pas accepter de servir de punching-ball.

    C’est malheureusement un peu le cas de ma fille qui a tendance à s’en prendre à moi quand elle a des soucis. Et pour ça, elle a du vocabulaire!

    Donc, avant de remettre les pendules à l’heure, je dois laisser passer l’orage…et pratiquer dans le sens des 11 conseils que j’ai développés.

    Mais dans des cas pareils il FAUT demander au minimum des excuses et une prise de conscience que ce comportement est tout à fait déplacé. Même si le lendemain…

    Voilà, j’espère qu’ainsi tu auras trouvé des solutions alternatives supplémentaires.

    Bien à toi.

    Christian.
    Le dernier article de Christian Pour profiter efficacement de la luminothérapie? D’autres méthodes?My Profile

  13. christian

    Salut Wolvi,

    Merci de ton commentaire et content d’avoir l’avis d’une ado.

    Ouf, sur 11 méthodes il n’y en a qu’une que tu n’aimes pas.

    C’est vrai que parfois l’humour ça peut être mal perçu lorsque l’on est en colère.

    Chacun est différent, heureusement dans un sens. C’est pour ça aussi qu’il y a plusieurs méthodes.

    Bonne soirée.

    Christian.
    Le dernier article de christian Pour profiter efficacement de la luminothérapie? D’autres méthodes?My Profile

  14. Sco!

    Bonjour Marie-Do et Christian,

    Je n’ai pas d’ados ni d’enfants! Mais je me permets quand même de faire un commentaire!!

    Je suis particulièrement d’accord avec le point 9 «il se met en colère, il a peut-être raison». Les émotions sont toujours vraies et une personne en colère a besoin de l’exprimer et a surtout besoin de se faire dire : tu as raison d’être en colère :evil: et non calme-toi. :-?

    Donner le droit à l’autre d’être en colère et non essayer de nier cette colère ou de la raisonner fait généralement baisser le niveau de colère. Cela vaut pour tout le monde, ados compris. Évidemment, je ne parle pas ici des gens dangereux qui sont en colère, mais de colère chez des gens normaux. :roll:

    Sco! 8) Le dernier article de Sco! Faire le grand ménage de printemps de votre vie de couple : importance apparence – partie quatreMy Profile

  15. leila

    Je suis une ado de 15 ans et je suis colérique et ma mère ainsi que mon entourage a de plus en plus de mal à supporter mes sautes d’humeurs qui sont de plus en plus fréquente. Je subis un stresse énorme et je m’énerve pour rien. Le problème c’est que le faite de m’énerver pour rien commence à me peser. Je me fâche avec des amies de plus en plus souvent. Je dis pleins de trucs méchant à mes proches. Et après je me calme et je regrette mon comportement donc je m’excuse mais il y a un moment ou les excuses ne suffise plus et j’ignore quoi faire. Quelqu’un n’aurait pas un conseil a me donner s’il vous plaît je commence a démoraliser.
    Je ne suis pas d’accord avec la méthode 7.

  16. mv13

    Bonjour Leila,

    Ce qui est positif premièrement c’est que tu as conscience de tes colères et deuxièmement que tu veuilles trouver une solution. Je te propose la relaxation, tous les jours si possible 10 minutes 1/4 d’heure tu t’allonges sur ton lit ou même assise sur une chaise. Tu visualises chaque partie de ton corps et tu la détends. Puis tu te concentres sur ta respiration comme au point 3. Tu peux visualiser une scène où tu es zen ensuite et tu dis l’affirmation « je suis zen ou je suis calme et détendue » et tu respires 3 fois. Pour moi cela a fonctionné après chaque personne est différente, à toi de trouver ce qui peut t’aider, les réponses sont en toi. Tu peux également te faire aider par un professionnel, un coach de vie (c’est ce que j’ai fait) un kinésiologue…Tu peux en parler à tes parents à un moment où tu es calme et leur dire que tu aimerais arrêter tes colères. Ils apprécieront ta démarche.

    Bon courage!

    1. marie-do

      Merci beaucoup Sandra pour cette réponse à Leila.

      Il est vrai qu’il est toujours difficile pour moi de répondre
      aux ados filles, n’ayant que 3 garçons.
      Car il arrive que mes conseils je le reconnais fonctionne sur
      des garçons mais pas sur les filles

      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Cocher cette case pour indiquer votre dernier article
:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!:
[+] Zaazu Emoticons Zaazu.com

More in ARTICLES INVITES, Trucs spécial ados (29 of 51 articles)
on-ne-dit-pas


Aujourd’hui, je suis ravie de recevoir Sylvain, marketeur de l’extrême, et créateur du blog ONDP (On ne dit pas)   le blog que "si t'as pas le moral, tu vas dessus et tout de suite ...