ARTICLE INVITÉ DE XAVIER THEOLEYRE

Marie Do est une amie merveilleuse. Quand elle a su que j’avais besoin de soutien pour présenter notre projet de web-conférence elle accepté aussitôt de vous prévenir.  David Ruggieri est le professeur de soutien de ma fille, c’est donc en convaincu de l’aide précieuse qu’il peut apporter à nos ados que j’ai fait cet interview pour vous présenter à ma manière son projet et ainsi aider votre ado à préparer ses examens.

INTERVIEW DE PRÉSENTATION

XT- Bonjour David,

Tu t’appelles David RUGGIERI, tu es le créateur du site «Réussir-en-maths» et tu es “Coach Télé-Mathématiques”

Qu’est-ce qu’un “ Coach Télé-Mathématiques”?

DR :

C’est tout simplement un professeur de mathématiques qui donne des cours de maths à distance, Télé donc télé-distance, par SMS, MMS ou en ligne comme maintenant, par vidéo-conférence c’est essentiellement un professeur lambda mais qui a choisi d’aider ses élèves autrement et d’être plus disponible à distance comme cela.

XT- Pâques est là  et les examens approchent.  As-tu une demande d’aide plus importante en cette période ?

DR :

 

Oui  c’est vrai, c’est l’époque où l’on s’inquiète pour les examens qui approchent très très vite, et j’ai développé des conseils à  travers ma société, mon entreprise de soutiens scolaires et je souhaite en partager quelques-uns.

 

Dans quelques instants je vais  partager avec vous les clés de l’amélioration, comment on peut améliorer ses résultats en mathématiques et comment préparer ainsi son examen de fin d’année dans les meilleures conditions.

 XT : Quels sont les meilleurs moyens de bien préparer ses examens ?

DR :

Ah, il y a effectivement des choses que les élèves peuvent faire  et les parents également pour aider leurs enfants à préparer leurs  examens. Le mieux déjà, c’est d’être régulier dans la préparation et dans la révision, essayer de faire par exemple  une annale par semaine et plus, si l’emploi du temps le permet. Tout dépend de la disponibilité. Cela c’est avant l’examen.

 

XT : Selon toi, quelles sont les choses les plus importantes à savoir pour bien se préparer à un examen et être serein et l’aborder dans de bonnes conditions ?

DR :

Pendant l’examen aussi c’est important de bien maîtriser le temps de l’examen.  Il faut savoir aussi bien lire mais aussi faire attention que cela ne déborde pas trop sur la rédaction. Voilà il y plein de petites choses auxquelles  il faut s’habituer et  cela, il faut s’y préparer.

 

Par exemple quand  on veut bien prendre connaissance de son sujet et arrêter de stresser par rapport à l’examen lui-même, il vaut mieux  prendre 5 mn pour bien lire son sujet et déstresser, c’est une chose importante. Ensuite  dans l’approche elle-même de l’exercice  je donne 3 conseils qui sont :

Anticiper :

Anticiper, cela veut dire comprendre le but de la question, essayer de  comprendre l’intention du professeur, du concepteur de l’énoncé.

Expérimenter :

Ce qui est important aussi c’est pendant que l’on prépare beaucoup d’exercices, qu’on travaille, que l’on répond aux questions, c’est d’être bien conscient que les questions se suivent et qu’elles sont liées les unes aux autres. Comme cela grâce au fait de répéter, de répéter  et de répéter les exercices on va  s’en rendre compte.

 

Si vous ne l’avez pas encore remarqué, faites bien attention : quand vous ferez un exercice, puis un autre et encore en autre. Ne pas voir le lien entre les questions c’est dommage et c’est dangereux même, parce qu’on pourrait faire du hors sujet. Il vaut mieux essayer de déterminer le lien entre les questions, pour bien comprendre la question elle-même.

La validation du travail :

Après avoir fait  80% du travail qu’on a rédigé, on a bien écrit, on a bien compris le sens de la question, il faut s’assurer avoir bien répondu  à la question, et pour cela, c’est bien de la relire et  vérifier qu’on a bien mis les unités, qu’on a bien toute la réponse.

 

Peut-être qu’on répondu qu’à la moitié de la question etc…. la validation c’est aussi la correction, éventuellement, si on a fait des fautes, si ce n’est pas cohérent sur le plan des ordres de grandeur.
Si on parle de terrain de football ou de la durée d’un morceau de musique et qu’on trouve des résultats aberrants complètement en dehors. On corrige, sinon tout travail faux ne vaut pas de points !
Le temps que l’on a investi, ce qui a été rédigé, il vaut mieux relire son travail  et corriger les fautes plutôt que de passer vite à un autre exercice pour essayer de faire le maximum du devoir ou de l’examen.

 

Voici les 4 premiers piliers de la réussite : la régularité dans le travail est le premier. Ensuite il faut être conscient qu’il faut anticiper, en essayant de comprendre l’intention et le but de l’exercice. Et puis il faut expérimenter le maximum dans les exercices que vous allez faire pour votre préparation, faire le plus d’exercices pour comprendre aussi ce qui tombe le  plus souvent. Et puis enfin relire son travail. Tout cela est lié à une chose très importante qui est la motivation.

Et pour se préparer, il  ne faut pas partir perdant. Il faut déjà partir gagnant, peut-être aujourd’hui vous avez des difficultés mais ce n’est pas en ruminant des échecs qu’on va réussir un examen.

C’est au contraire en se donnant l’occasion de réussir. En se disant : “On est là pour prouver qu’on est bon, pour prouver qu’on veut réussir”.  La meilleure manière de    faire : c’est quand même d’être positif. Donc la motivation est un élément très important.

 

XT : Y a-t-il des clefs pour améliorer ses résultats pour l’examen ?

DR :

Tout a fait ! Une des clefs de l’amélioration que j’aborde dans la conférence c’est justement la motivation. Et  je vous donne un exemple aujourd’hui :  un élève  avait constaté qu’il n’arrivait pas à gérer son stress pendant les examens alors que dans l’ensemble il s’en sortait bien à l’école ainsi qu’en compétition.

 

Quand il était devant une feuille d’examen, de devoir surveillé, eh bien il perdait tous ses moyens. Et je crois qu’il n’est pas le seul dans ce cas. Par ailleurs, il est engagé dans une compétition, c’est un sportif donc  motivé par rapport à cette activité. Et ses résultats scolaires conditionnent un peu son avenir sportif.

 

Mais s’il n’est pas bon en classe, il n’est pas sûr qu’il puisse continuer de faire sa passion. Donc il a transposé la motivation qu’il avait pour le sport. Et ensemble on a trouvé une solution, en se demandant : Comment est-ce qu’il était dans sa tête par rapport au sport. Il a essayé de faire la même chose lors d’un examen, devant un devoir surveillé. Il a réalisé que lorsqu’il  avait un match important il n’avait pas de stress. Je lui ai dit :

 

– “Mais alors comment est-ce que tu fais ? Qu’est-ce qui s’est passé dans ta tête pour que ce soit comme cela ?”

Il me répond :

– “En fait on s’entraine…On s’entraine tellement dur, tellement fort que quand on arrive au match cela nous semble être encore de l’entrainement.  Donc il n’y a pas tellement de pression. On est toujours dans le feu de l’action,  on a les mêmes habitudes, on fait les mêmes  gestes, les mêmes mouvements. Et on ne pense pas que c’est vraiment différent de l’habitude. ”

 

Alors je lui ai dit :

– “Eh bien voilà. Tu as trouvé la clef pour que cela t’aide en mathématiques, il faut que tu arrives à travailler de sorte que toute la semaine tu restes dans les mathématiques et que tu puisses travailler de la même manière, même quantité, même effort et que cela cela te semble naturel pour passer tes examens et passer 4 h devant une feuille de maths et ne pas perdre tes moyens.

C’est un peu l’image d’un plongeon ou d’une immersion avec des enfants, ils n’ont pas peur de l’eau et du plongeoir. Ils sont dans le mouvement avec l’entraineur et ne réfléchissent pas au danger, ils jouent, et ils sautent comme on leur montre…”

Et il a mis cela en place et ses résultats se sont orientés vers le meilleur et aujourd’hui il a de moins en moins peur, puisqu’il s’habitue de plus en plus à travailler régulièrement !

 

 

XT : En fait ton rôle a été de simplement lui poser quelques questions. C’est bien cela ?

DR :

Oui, en partie. En fait mon rôle c’est surtout que l’élève apprenne à se poser des questions. Donc au départ oui. C’est mon travail premier puisqu’ils n’ont pas ces réflexes là et ils n’ont pas cette habitude. Un adolescent ça vit au moment présent et ne se pose pas tellement de questions, en tout cas pas celles qu’il faut pour réussir en maths. Plus tard on se pose beaucoup trop de questions mais là c’est  différent et donc mon travail consiste à lui poser des questions et à lui apprendre à se poser ces mêmes questions. Je peux donner un exemple devant un énoncé : « Quel est le but de cette question, de cet exercice ? »

 

C’est une « question-clef » pour arriver à démarrer un exercice. Quand on est coincé devant un énoncé, on essaie de se concentrer sur cela.

 

Il y a une deuxième question que je leur apprends, c’est : “Quelles sont les données ?

 

Qu’est-ce que l’on m’a donné dans l’énoncé ? S’il y a des éléments que l’on m’a donnés, c’est pour s’en servir. Et si j’en prenais un petit peu connaissance, est-ce que je ne pourrais pas m’en inspirer pour trouver de quoi on parle. Peut-être la formule qu’on a vu en classe peut faire le lien. “Ah ! c’est ce chapitre”, se dit-il.

Donc voilà ce sont les 2 questions les plus importantes que je pose et que j’apprends à l’élève à se poser  :  « Quel est le but ? » et « Quelles sont les données ? ».

 

XT : Très bien nous avons donc 2 questions fondamentales pour se débloquer face à énoncé difficile.
Mais tu m’avais aussi parlé des 5 clefs de la réussite en maths.  Quelles sont-elles ?

DR :

C’est la base de ce que j’enseigne, c’est aussi ce que j’appelle le secret de la réussite de mes élèves. Elle est basée sur les 5 commentaires que vous ai fait tout à l’heure. J’en ai  fait un mot qui n’as pas vraiment de sens mais qui vous permet de vous rappeler plus facilement les clefs.

 

Je l’ai appelé : réanex-vamo (si vous trouvez mieux, je suis preneur…)

 

Peut- être  cela vous fait  sourire mais  vous allez  voir de quoi il s’agit. Je vais  développer un tout petit peu ces différentes initiales.

 

: c’est pour la RÉGULARITÉ dont j’ai parlé tout à l’heure. C’est la première clef, par exemple l’élève dont je viens de vous parler, si il arrive à mieux  gérer son stress, c’est parce qu’il est régulièrement en train de faire des mathématiques tous les jours, quelques minutes cela dépend des jours, s’il en a l’occasion. Et c’est ce qui fait qu’il a pu gérer ses devoirs surveillés d’une façon beaucoup plus efficace.

 

An : ANTICIPER on en a parlé un, peu c’est de voir un petit peu à l’avance :
Qu’est-ce que le problème veut faire  traiter, avec quel chapitre il est relié ?
Quel est le  but  de la  question ? Est-ce de la géométrie, du calcul algébrique  etc. ?

 

Ex : EXPÉRIMENTER, c ‘est l’utilisation de tout ce que vous avez fait au préalable, tous ces entraînements  que vous allez faire, pendant ces vacances jusqu’au baccalauréat  et aux révisions. Cela va être une expérimentation qui va être forte, qui va vous rassurer également et qui va vous permettre de prendre confiance en vous.

 

Va : Et puis enfin la  VALIDATION quand on est dans un exercice, c’est la  manière de  faire les 20 % qui vont valider les 80 % de travail. Valider c’est un petit peu la loi de Paretto pour ceux qui la  connaissent. Peut-être les adolescents ne la  connaissent pas trop. C’est le 80/20 vous  avez fait 80 % du travail.  Il vous en reste 20% et ce sont ces 20% qu’il ne faut surtout pas laisser. Et enfin pour couronner tout cela :

 

Mo : La MOTIVATION : c’est mon travail aussi, c’est d’amener du sens, parce que quand on voit une question de mathématiques que ce ne soit pas : ” ah !  les maths cela  ne sert à rien!. Les maths pour moi, quand je sortirai de l’école j’arrêterai. Pourquoi j’en ferai encore plus maintenant ?, etc. …”

Ce genre de question on peut y répondre, et j’y répondrai pendant la web-conférence. Également je suis sûr qu’à la fin de cet évènement, les personnes qui se posaient cette question « A quoi servent les maths » auront des éléments de réponse pour donner du sens à cette question.

 

XT : A quoi servent les maths alors ?

DR  :

Ah oui .. (rires) et bien par exemple pour des personne comme moi cela me permet de gagner ma vie, voilà professeur de maths, cela peut être une première piste…

 

Et pour les parents, je vais déjà répondre pour eux, si aujourd’hui on est adolescent  et plus  tard nos enfants peuvent avoir besoin d’aide en mathématiques. C’est aussi une manière de faire des économies, c’est pouvoir aider son enfant, c’est aussi une manière de pouvoir accompagner son enfant, et c’est aussi une chance….

Et pour les élèves les mathématiques on en trouve partout. Qu’on le  veuille ou non. Si on veut faire des études, les portes s’ouvrent que si on a un bon dossier. Et dans ce  dossier  comme par hasard on va regarder les notes de maths. Et pourquoi cela ?

Parce que dans les maths il y de la réflexion, il y a du raisonnement, il  y a de l’intuition qui est mise à l’épreuve, il  y a les déductions, la logique, l’écriture, l’argumentation et donc c’est un moyen de pouvoir choisir librement son métier.

 

XT : Tu as évoqué une web-conférence que tu animes  sur « comment se préparer à réussir son brevet ou son bac ». Comment fait-on pour y participer ?

DR :

Ah, tout d’abord  pour s’inscrire  à cette web-conférence vous pouvez  vous rendre sur reussir-en-math.com/blog. Vous y trouverez le dernier article, “Web-conférence exclusive”. « Pour aider votre enfant à  réussir en mathématique et réussir ses    examens » vous pouvez vous inscrire à cet endroit.

Qu’est-ce qui vous attend ?

Je vais développer tous les points que nous avons abordés maintenant

 

Je vais donner des outils. Des outils pour aider votre enfant quand vous êtes parents. Je vais donner des solutions, des astuces pour ceux qui sont en collège et au lycée pour bien réussir leurs examens, pour préparer correctement  leurs révisions.

Voilà je vais partager mon expérience. Je vais le  faire de façon exclusive. C’est la première fois que  je donne une conférence en ligne.  Venez nombreux soutenir ma première expérience.

Et je partagerai tout ce que je sais sur le sujet et sur la manière de réussir ses examens  avant le baccalauréat et avant le brevet.


En répondant à ces questions vous allez participer à quelque chose de vraiment original et vous allez au bout du compte aider de nombreux autres ados.

 WEB CONFERENCE

*********

 

Voilà. Si comme moi vous êtes attentif à ce que nos enfants se sentent le mieux possible avant et  pendant leur examens, si comme moi vous pensez  que c’est important qu’ils se sentent soutenus et apprennent dans les meilleures dispositions, vous serez comme moi et  contents de rencontrer des personnes comme David qui partagent avec bienveillance leur expertise et leur inspire cette confiance en eux qui leur permet de donner le meilleur d’eux-mêmes en toute sérénité.

 

Xavier Théoleyre

 

PS Toute ma gratitude à toi Marie Do… de m’accueillir sur ton blog. Un blog  de plus en plus renommé et dynamique.  Bravo pour tous ces excellents articles que tu nous proposes.

Rendez-vous sur Hellocoton !
(Visited 2 357 time, 1 visit today)

13 Replies to “5 astuces pour préparer ses examens de brevet et de baccalauréat”

  1. Bonsoir à toutes et tous !

    Comme promis et pour tous ceux qui l’ont demandée voici une 3° session de la
    web conférence.

    “Comment réviser pour réussir les examens de Maths au Brevet et au Bac ?

    Ce vendredi 25 avril à 19h00, cliquez sur l’un des liens ci-dessous :

    Lien vers la page d’inscription à la web-conférence sur le blog de David:
    http://goo.gl/EX7imN

    Soit

    Lien vers la page de diffusion après le démarrage de la web-conférence
    http://goo.gl/6M6SVh

    Soit

    Lien vers la page GOOGLE+ de la web-conférence.
    http://goo.gl/qpQpEC

    Soit encore

    Lien vers la page Youtube de la web-conférence.
    http://goo.gl/rDO8CT
    Mais dans ce cas pas de possibilité de poser des questions en direct..

    Je vous souhaite à toutes et et tous une excellente soirée
    Xavier.

  2. PS Pour tous ceux qui n’étaient pas libre le Lundi de Pâques David fait une nouvelle diffusion de sa web-conférence ce mercredi 23 avril à 20h15

    Cliquez sur l’un des liens ci-dessous :

    Lien vers la page du blog de la web-conférence
    http://reussir-en-math.com/blog/web-conference/

    Lien vers la page google + de la web-conférence (avantage permet de poser des question en direct mais necissité d’être inscrit sur google +
    https://plus.google.com/u/1/events/cdgcrbdlvhq1t4naf9t4mg321cs

    Lien vers la page youtube de la web-conférence
    http://www.youtube.com/watch?v=iIaV3Q_Z3d0&feature=share

    Pas besoin d’inscription par ce lien mais pas de moyen non plus de poser ses questions en direct

      1. Bonjour Marjorie.

        Bien sur je te réserve un enregistrement .C’est promis!

        Ce qui m’a impressionné c’est que David, de séance en séance grâce   aux intervention aux commentaires aux avis émis affine et précise son partage et sa contribution.

        Il donne a nous tous parents d’ados des outils et des méthodes faciles à mettre en œuvre et applicables immédiatement (Et pas que pour les maths d’ailleurs..pour toutes les matières les même méthodes sont transposables….)

        Quoi de plus facile que poser a chaque fois 2 questions par exemple?

        Pas besoin de savoir la réponse. C’est l’enfant qui sait trouver la réponse
         quand les questions sont bien posées.

         Il y  a une dernière séance vendredi.
         L’avantage d’une séance en direct c’est qu’en intervenant sois même peut orienter le débat sur ce qui compte vraiment pour nous ,exactement comme tu viens de le faire dans tes commentaire ici sous cet article.
        Et du coup cela lui donne à la web-conférence une tout autre valeur…Cela deviens ..une co-création…

        Je te mettrai l’adresse ici des qu’elle sera active.

        Bien amicalement.

        Xavier

        PS “C’est vrai, l’écrit devient de plus en plus nécessaire, surtout avec la profusion de blogs et Internet : il faut avant tout lire et écrire.” et de plus  plus de personnes on l’occasion d’écrire et d’être lu . Cela stimule d’être lu et de pouvoir échanger. Cela incite à être plus précis plus fidèle plus intègre plus cohérent. Stephen King dit qu’écrire.. c’est de la télépathie…C’est transmettre à travers le temps et l’espace nos pensées nos émotions nos aspirations….
        Alors les math dans tout cela ..et bien elle amènent la réflexion l’anticipation d’un résultat, l’expérimentation d’une hypothèse la vérification d’un résultat. Bien abordées avec régularité et persévérance elle mettent nos enfants en situation de réussite.

        Pourquoi?
         Parce que les résultats sont immédiats et rapidement l’ado peut percevoir si le raisonnement est juste ou faux et ce qu’il faut faire pour corriger une erreur…

         Ensuite ce sentiment de réussite deviens un acquis grâce à l’action juste, grâce à  cette motivation due au  but à atteindre.  

        Cette même motivation due aussi  plaisir qui accompagne le succès. Succès  qui est la récompense d’un juste effort appliquée au bon moment et au bon endroit. Succès qui peut ensuite se transposer non seulement à  toutes les matières mais aussi  à tous les actions de nos chers  ados..

        J’en ai tous les jour la preuve avec mes propres et enfants…C’est pourquoi je veux que d’autre parents connaissent les mêmes joie profondes;
        Que chaque  parent qui s’en donne la peine puissent voir l’enthousiasme de ses enfants leur procurer une grande joie de vivre.

        Cela ne se fait pas sans efforts, pas  sans douleurs parfois aussi. Mais rien d’insurmontable. Et ce sont des inconvénients sans commune mesure avec les affres  d’un sentiment d’échec et de perte de confiance voir d’estime de soi…

        Par des efforts réguliers et appliqués avec constance nos ados prennent alors  le pouvoir sur leur propre vie.
        Le succès n’est alors que le fruit de leurs habitudes gagnantes…

        Et ne risque-il pas ce succès,  de les accompagner ensuite toute leur vie dans chacune des réalisations qu’il choisiront de faire, dans chacune des aspirations sur lesquelles ils concentreront leurs efforts?.
        Parce-qu’ils s’y seront préparé et  entrainé? En commençant par 2 simples questions….
        xavier Article récents ..Business3g- Et si vos talents, vos dons, votre passion, vos forces, étaient votre meilleure solution? My Profile

  3. Merci Marie-Do pour cette bonne idée d’interview, adaptée à notre période d’examens scolaires qui approchent, et à Xavier pour ses explications et son excellente idée de soutien à distance !
    Mon fils est en 3e, donc le brevet approche, et hélas il peine en maths, tout comme moi à l’époque. A partir de la 4e, je ne comprends plus rien, c’est trop abstrait pour moi.
    J’aimerais dire plusieurs choses, quitte à passer pour une emmerdeuse lol :
    D’abord, j’ai toujours trouvé fort dommage cette espèce de “primeur” accordée aux maths au détriment de la littérature et du français : il est notoire, et Xavier le dit dans son interview, qu’un fort en maths, une section S, pourra faire toutes les études qu’il veut et sera considéré comme un crack, alors qu’un littéraire sera “infériorisé”… Pourquoi ? Il est pourtant super important de savoir écrire correctement, ce qui n’est pas le cas de beaucoup de monde. Je parle de simples règles “er” et “é” par exemple, ou “a” et “à”. Bref. Certains directeurs ou même des secrétaires font des fautes impardonnables.
    Deuxio, je trouve que les programmes de maths en 4e et 3e ne sont pas adaptés : trop abstraits pour qui n’arriverait pas à suivre, pour qui n’aurait pas l’esprit rationnel nécessaire à cette matière. J’aime les maths, mais les maths logiques qui servent à quelque chose : l’algèbre comme en primaire, par exemple. Là, quand je vois des équations à 2 inconnues et tutti quanti (que je ne sais absolument plus résoudre), je trouve dommage : ça devrait être enseigné plus tard et à des sections qui en auront besoin dans leur métier. Non ? Ne serait-ce pas plus adapté de se pencher sur le calcul mental, des maths plus concrètes et utiles dans le quotidien ?
    Bon, j’ai fini de râler. Et puis c’est peut-être un problème relevant de l’Education Nationale…
    Une littéraire rebelle et un peu frustrée, Marjorie
    Marjorie@Histoire à Vivre Article récents ..Comment donner du sens à sa vie grâce aux livres ? My Profile

    1. Bonjour Marjorie.

      Tu as tout a fait raison . Seulement c’est la réalité. Changer les programmes d’enseignements les ministres de Education nationale eux mêmes ont bien du mal à le faire…Alors nous parents d’élèves….

      Aussi devant la réalité il faut s’adapter . Ce n’est pas en dénigrant les maths et en niant leur rôle que je vais aider, que nous allons aider nos enfants..Voici ce que j’ai observé auprès de mes enfants:

      A leur entrèe en 6° je leur est simplement dit a chacun d’eux: ° Si vous avez un effort à faire tout particulièrement faites le sur les maths.

      Pourquoi?
      Parce que c’est la seule matière ou si vous avec bien fait tous exercices bien appris les cours, oui c’est la seule matière ou vous êtes assuré d’avoir un 20. C’est soit juste soit faux…”

      C’est 20% de travail qui font 80 % des résultats.

      .Il m’ont écouté. ils ont porté leur effort d’abord sur les maths. Et comme par cet effort il étaient justement récompensé..Il se sont mis à faire les même efforts qui ont conduit eux aussi à de très bons résultats dans les autres matières.

      Cela c’est juste une observation de parent d’élève…J’en ai discuté avec David…
      Il donne dans sa conférence des pistes pour expliquer ce phénomène .
      Pour ce qui est de ton fils je t”invite à écouter la web conférence de mercredi soir à 20h15.

      David t’explique des moyens simples et pratiques à mettre en oeuvre pour ton fils.Des moyens que tu pourra lui expliquer toi même et qui vont grandement l’aider.

      Par exemple en utilisant 2 questions puissantes applicable à chaque énoncés de problème. 2 questions dont je te laisse découvrir la portée en écoutant sa web-conférence.Voici le lien:

      http://reussir-en-math.com/blog/web-conference-exclusive-aider-enfant-reussir-ses-examens/

      Reste rebelle , Marjorie, mais surtout pas frustrée…les valeurs littéraires ont une place grandissante dans le monde d’aujourd’hui. Les leader sont souvent de grands lecteurs …et ne dédaignent pas écrire….

      Je te souhaite une excellente journée.

      1. Un grand merci à toi, Xavier, pour ta compréhension de ma “rebellitude” lol.
        Et pour le lien de la conf que j’ai loupée.
        J’espère qu’elle est accessible longtemps.
        Je ne pourrai pas assister à celle de ce soir.
        C’est vrai, l’écrit devient de plus en plus nécessaire, surtout avec la profusion de blogs et Internet : il faut avant tout lire et écrire.
        Belle journée
        Marjorie
        Marjorie@Histoire à Vivre Article récents ..Avez-vous entendu parler de ce nouveau mag avec applis pour enfants ? My Profile

        1. Bonjour Marjorie

          Comme promis voici
          le lien pour voir en la conférence en différé.

          http://reussir-en-math.com/blog/diffusion/

          David m’a confirmé la laisser disponible jusqu’à mercredi

          Et tu peux joindre David ici

          http://reussir-en-math.com/

          et d’emblée tu pourras bénéficier de 30mn de soutiens sur skype pour ta fille..Tu lui laisse tes coordonnées et David te rappelle pour convenir d’un RV sur skype sur Hangout… C’est comme cela que j’ai commencé pour ma fille.

          Pourras tu me donner ton avis sur le web-conférence ?

          pour nous permettre de l’améliorer pour les suivantes ….

          les questions

          1) Accessibilité à la page ?

          2) Avis sur Forme et contenu ?

          3) Commentaires et améliorations possibles ?

          4) Qu’est-ce qui te semble le plus important dans ce que tu y as appris (et pourquoi) ?

          merci

          Xavier

          PS Les conseils que donne David pour les révisions sont bien sur valable pour les mathématiques mais pas seulement. De nombreux conseils de sa web-conférence sont applicables pour toutes les matières.. notamment la courbe de l’oubli [0:37:00]ou les 2 Questions [0:46:00]. et les 5 clefs [0:59:00]…

          1. Hello Xavier,
            Merci beaucoup pour le lien de rediffusion.
            En revanche, je n’ai pas 2 h pour la regarder jusqu’à mercredi, j’ai beaucoup trop de travail.
            C’est intéressant, 30 mn de soutien pour mon fils (pas ma fille ^^).
            Bon, je vais la regarder (du moins déjà l’écouter) ainsi je pourrai aussi te donner mon retour d’impression et répondre à tes questions. Je ne te cache pas que je vais faire d’autres choses en même temps que j’écoute la conférence, car vraiment je n’ai pas le temps en ce moment.
            J’apprécie toutes ces aides de ta part et celle de David.
            Belle journée je reviens dès que visionnée.
            Marjorie
            Marjorie@Histoire à Vivre Article récents ..Avez-vous entendu parler de ce nouveau mag avec applis pour enfants ? My Profile

    1. Bonjour et merci Marie–Bo !
      Tu es perspicace et prompte à repérer ces points forts .Je suis intimement persuadé que c’est en acceptant d’être aidé tout comme les athlète des jeux olympiques l’acceptent de leur entraîneur, que les ados peuvent réaliser leur plein potentiel.

      Avec un accompagnateur qui les aident a surmonter leurs peurs à garder le regard sur l’essentiel,à mettre en valeur leurs talents naturels ne sont- ils pas plus à même de donner le meilleur d’eux- même?

      Merci pour l’aide que tu m’as concrètement apporté en m’offrant ce bel exemple de la main blessée.Quelle belle métaphore si juste, si vraie. Tout ceux qui auront la chance de suivre la web conférence pourront comprendre de quoi je veux parler.Je te souhaite une excellente journée .
      Xavier

  4. Bonjour marie-Do et aux lectrices/lecteurs du blog,

    Merci à Xavier, le père de l’une de mes élèves qui veut décrocher une mention en maths, pour l’idée de cette interview, c’est très généreux.

    Je suis très heureux de voir que l’article invité est fidèle à notre entretien.

    Je voulais rappeler aux parents qui se posent des questions sur les maths et leur ado, je serai en direct ce lundi 21 avril à 18h30 pour répondre à toutes vos questions.

    Et ceux qui ne pourront pas faire le “déplacement” ( 😉 , poser vos questions ici et je vous répondrai dès que j’en prends connaissance.

    Merci pour ce blog car tous les parents ne sont plus seuls et peuvent trouver de l’aide !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question   Razz  Sad   Evil  Exclaim  Smile  Redface  Biggrin  Surprised  Eek   Confused   Cool  LOL   Mad   Twisted  Rolleyes   Wink  Idea  Arrow  Neutral  Cry   Mr. Green

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.