web analytics

Les conseils avisés d’une maman de famille recomposée

 

 

 

 

 

Lydie Lefèvre, maman de deux enfants et vivant en famille recomposée,

s’est penchée sur les difficultés d’adaptation que peuvent rencontrer les

enfants ou ados dans ce nouveau mode de vie.

 

 

Beaucoup de témoignages de proches, d’articles dans les journaux ou bien

de faits divers à la télévision, prouvent qu’il est difficile pour un enfant ou ados

de trouver sa place.

 

Selon les statistiques, un enfant sur dix vit au sein d’une famille recomposée

pour l’année 2013.

 

Bien sûr, ce n’est heureusement pas le cas tout le temps, mais pour certains

d’entre eux, cette nouvelle cohabitation peut être la source de troubles

psychologiques importants.

 

 

Il est primordial que les parents de chaque côté partent sur des bases solides.

La compréhension et la communication sont les maîtres mots de la réussite de

cette union.

 

Il existe différentes compositions familiales.

 

  •        La première : celle où monsieur (ou madame) n’a pas d’enfant et que l’autre

               a un enfant ou plus.

 

         Il va falloir que le parent accepte certaines habitudes de vie entre la mère

         (le père) et son enfant. Et l’enfant va devoir également composer avec une

         personne qui va lui “prendre” sa mère (ou son père).

 

  •       La seconde, celle où chacun des deux parents a un ou des enfants.


      Le problème qui se pose fréquemment, c’est l’éducation donnée dans chaque

      famille. Elle est source de discordes si les différences entre chaque membre

      de cette nouvelle famille sont flagrantes. Il est important de trouver un terrain

      d’entente, un juste équilibre qui palliera aux crises de jalousie de chacun.

 

      Cela demande une grande souplesse de caractère. Certains y arrivent,

      d’autres échouent.

 

 

 

 

 

 

Pour l’enfant, l’échec ne saute pas toujours aux yeux du parent, sauf les cas où

malheureusement, il est trop tard.  Cela peut se traduire par des troubles de la

scolarité, un manque d’appétit, un repli sur soi et pire encore, les fugues, et les

tentatives de suicide.

 

 

Les solutions sont à portée de tous, il suffit de les connaître et de les appliquer.

 

  •         Le dialogue et la mise en place de règles de vie dès le départ sont les principes

               fondamentaux pour parvenir à vivre ensemble sereinement.

 

 

  • Ne jamais reporter un changement de comportement chez l’enfant sur le dos

        du “il faut le temps que…!”. Non ! Soyez vigilants, le geste le plus banal qui soit

        peut engendrer une situation dramatique.

 

 

  •        Il ne faut pas non plus laisser l’enfant devenir maître de la situation en jouant

              de caprices et de chantages.

 

 

  •    Nous aimons nos enfants, nous souhaitons les protéger et il est réellement

          difficile de prendre parti pour l’enfant de son ami(e) lorsque le notre à tort.

          C’est pour cela que chacun, que ce soit les enfants, mais aussi les parents,

          doit se sentir bien, se sentir aimé dans cette nouvelle famille.

 

 

Lydie Lefèvre a écrit ce livre, “Mon père m’a blessé… Mon beau-père

m’a tué…”, pour que cette nouvelle génération de famille recomposée

prenne conscience de la responsabilité que les parents ont à tenir,

et surtout pour que ce genre de drame n’arrive à personne.

 

 

Cliquez sur l'image

Rendez-vous sur Hellocoton !
(Visited 998 time, 1 visit today)
Plus on partage, plus on possède, voilà le miracle
error20

Articles similaires

(20 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Bonjour
    Comment se passe une recomposition familiale entre une mère ayant des ados et un père ayant deux petits …selon vous? Merci

    • Bernadette on 08/02/2014 at 18:53
    • Répondre

    Bonjour Marie-Do et Mme Lefèvre

    J’ai 72 ans et je trouve bien triste les constats de cet article.
    Il est vrai “que de mon temps” comme on dit :wink: ces problèmes n’étaient
    pas abordés, car de toute façon cela ne se faisait pas, il y avait très peu de
    familles recomposées, seulement suite à un décès. Pas comme maintenant où le
    divorce est renté dans les moeurs ou bien quand les gens ne se marient plus et
    cela facilite la séparation.
    C’est bien dommage tout ça. :-|

      • Lydie Lefèvre on 08/02/2014 at 20:45
      • Répondre

      Bonjour Bernadette,

      Je suis tout à fait d’accord avec toi, la famille recomposée est devenue si banale que l’on en oublie l’essentiel, nos enfants. Je te rassure, les difficultés dont je parle ne sont pas présente à 100% dans ces nouvelles familles, mais elles existent et je pense qu’il est bien d’évoquer le problème afin de parer aux éventuels dérapages. Merci Bernadette pour ton témoignage.

  2. Article intéressant qui m’a éclairé un peu plus sur le sujet.

      • Lydie Lefèvre on 04/02/2014 at 21:32
      • Répondre

      Bonjour Franca,

      Je suis ravie que mon article vous ai aidé à en savoir plus sur le rôle que chaque individu doit tenir.

    1. Merci Franca pour ton commentaire.

  3. Bonjour,

    Je suis d’une famille recomposée, et je ne me retrouve pas trop dans cet article que
    je trouve un peu alarmiste.
    Peut etre que j’ai eu de la chance, je n’en sais rien. A vous de me le dire ?

    Cookie

    P.S. alors marie-do, t’as choisi quelle version pour ton bouquin ?

      • Lydie Lefèvre on 04/02/2014 at 21:28
      • Répondre

      Bonjour Cookie,

      De la chance ? Je ne crois pas, je dirais plutôt que tu fais partie des familles recomposées qui ont su trouver l’équilibre. Pleins de facteurs rentrent en ligne de compte, et je suis contente que tout se passe bien pour toi.
      Comme je l’ai déjà cité plus haut, mon article est à titre de prévention. Merci Cookie pour ton témoignage :-)

    1. Bonjour Cookie,

      Pour mon bouquin, je ne sais pas si tu as vu tous les commentaires, mais c’est
      le noir et blanc qui l’emporte, c’est donc ce que je vais faire.

      A bientôt
      Marie-Do

  4. C’est un sujet sérieux que tu abordes là Marie-Do, moi qui aime justement l’humour que
    tu rajoutes à tes articles, mais là je comprends que tu n’aies pu le faire.
    C’était très intéressant car je n’ai pas été confronté à ce problème et je m’y étais jamais
    intéressée.

    1. Salut Dany,

      C’est vrai que j’aime bien toujours mettre ma petite touche d’humour mais là
      décemment ce n’était pas possible. Je me réserve pour un prochain article ;)

  5. Bonjour mariedo et lydie

    Merci pour ce partage, on ne parle que trop rarement de ce genre de sujet, on a l’impression
    que c’est tabou et je vois pas pourquoi. Si vous avez une réponse cela m’interesserait de la connaitre.

    1. Bonjour Mélanie,
      J’aime bien partager ce qui me semble important, pour ta question, je laisse
      Lydie te répondre ;)
      A bientôt

      • Lydie Lefèvre on 04/02/2014 at 19:36
      • Répondre

      Bonjour Mélanie,

      Effectivement, nous entendons rarement parlé des difficultés que peuvent rencontrer les enfants (les parents aussi) au sein d’une famille recomposée. Sujet tabou ? Non, je ne pense pas. Je crois que c’est tout simplement un mode de vie rentré dans les mœurs et qui se banalise au point de ne plus s’inquiéter de cette adaptation sauf, malheureusement lorsque cela tourne mal. C’est pour ça que j’ai écrit un livre qui raconte jusqu’où peut aller le mal être de l’enfant lorsque celui-ci ne trouve plus sa place, afin de sensibiliser les parents de ces familles recomposées. J’espère avoir répondu à ta question Mélanie.

    • Jean-Pierre on 03/02/2014 at 13:41
    • Répondre

    De bons conseils, mais pas toujours faciles à appliquer pour toute une fratrie.
    Je sais de quoi je parle, mon épouse avait 3 enfants et moi 4 lorsque l’on s’est rencontré.
    Difficile avec 7 de faire attention à tous ces petites signes dont vous parlez même si l’on essaye
    d’être attentif.

      • Lydie Lefèvre on 03/02/2014 at 15:10
      • Répondre

      Bonjour Jean-Pierre,

      Certes, dans votre cas, avec autant d’enfants, ce n’est pas simple d’appliquer certains conseils. Mais il le faut, pour le bien être de tous. Comme je l’ai dit plus haut à Julie, mon article est à titre de prévention.

  6. Je ne trouve pas cet article très optimiste, cela pourrait faire presque peur à quelqu’un
    qui compterait se mettre en ménage avec quelqu’un ayant des enfants.

      • Lefèvre Lydie on 03/02/2014 at 14:54
      • Répondre

      Bonjour Solange,

      Certes mon article ne vous semble pas très optimiste, pourtant c’est la réalité. Je ne souhaite pas faire peur aux futurs parents de famille recomposée, je désire avant tout les prévenir. Je ne peux malheureusement pas résoudre les difficultés propres à chacun, mais j’essaie de faire en sorte que nous, parents, tenions compte de quelques petites règles pas si difficile que cela à tenir.

  7. Bonjour,

    Moi je viens d’une famille recomposée et j’ai eu la chance que cela se passe
    bien. Mon beau-père était super, il s’occupait autant de moi que de mes 3 demi-frères.
    Mais malheureusement c’est vrai que c’est pas toujours le cas.

      • Lefèvre Lydie on 03/02/2014 at 15:06
      • Répondre

      Bonjour Julie,

      Comme vous le dîtes si bien, vous avez eu de la chance que cela se passe bien, et j’en suis ravie pour vous. Mon article a pour but la prévention, et j’espère aider un peu les adultes à prendre conscience du rôle qu’ils ont à tenir en leur donnant quelques conseils. Merci Julie pour ce témoignage positif.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Question   Razz  Sad   Evil  Exclaim  Smile  Redface  Biggrin  Surprised  Eek   Confused   Cool  LOL   Mad   Twisted  Rolleyes   Wink  Idea  Arrow  Neutral  Cry   Mr. Green

CommentLuv badge
[+] Zaazu Emoticons Zaazu.com

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

N'hésitez pas à partager

RSS20
EMAIL
Facebook
Facebook
Pinterest26
Pinterest
Instagram