web analytics

No stress : 10 conseils avant de rencontrer un professeur de votre ado !

Je suis heureuse d’accueillir aujourd’hui Emma du site Ecole Mania

le site communautaire des parents d’élèves.

 

 

Rencontrer un professeur

 

Il y a deux sortes de rendez-vous : celui provoqué par l’enseignant et celui que vous avez sollicité.

La plupart du temps malheureusement, il s’agit d’évoquer un problème.

Voici 10 conseils adaptés selon les cas…

 

Cas N°1 : Vous avez un sujet de mécontentement que vous aimeriez bien partager. En d’autres termes, vous avez demandé à rencontrer un professeur dans l’intention de lui « causer du pays. »

– Commencez poliment par le remercier de vous recevoir (après tout il n’est pas obligé !)

– Exposez très calmement l’objet de votre « incompréhension » plutôt que votre colère, vos « questionnements » plutôt que votre ras le bol, votre « désarroi » plus que votre exaspération. Oui bon, d’accord, vous avez l’impression qu’il ne s’agit ici que de rhétorique, mais n’oubliez pas que les profs sont des hommes (ou des femmes) comme les autres, des êtres sensibles et même susceptibles parfois.

– Rappelez alors le principe qu’ils ont dû aborder au moins 2 minutes en 2 ans   d’ IUFM (Ecole des professeurs aujourd’hui baptisée ESPE) : profs et parents main dans la main pour le plus grand bien des élèves. Insistez : Vous êtes à        ses côtés et non contre lui, vous poursuivez le même objectif, vous regardez dans la même direction etc…

– Après cette parenthèse de communion émouvante, voici venir le moment idéal pour ouvrir une petite parenthèse sur le dur de métier de prof et votre admiration – ou à minima votre respect si vous n’êtes vraiment pas d’humeur – sur leur mission à la fois complexe et louable.

– Maintenant, vous pouvez enfoncer le clou en verbalisant votre point de désaccord mais aussi en expliquant vos attentes pour le reste de l’année (toujours une touche d’espoir, c’est important). Quelle que soit la réponse du professeur et surtout si elle ne correspond pas à vos désirs, ne jamais rabaisser, menacer, ou pire insulter, c’est toujours contre-productif ; à moins que votre patronyme soit Don Corleone, vos sautes d’humeur inspireront moins la peur que la pitié.

 

Cas N°2 : Convoqué par un professeur, c’est vous qui êtes appelé à la barre en tant que témoin assisté (pour rappel, c’est le statut qui précède celui d’inculpé)

– le premier contact donnant le ton de l’entrevue à venir, prenez un air inquiet (mais pas trop), concentré et attentif et en même temps sûr de vous, faites le regard de celui qui appartient à une longue lignée d’innocents (cela nécessite peut-être une entrainement préalable devant la glace)

– Écoutez alors attentivement et patiemment les raisons de votre convocation.

– Si, suite à ce que vous venez d’entendre, vous avez envie d’étrangler votre enfant : prenez un air accablé (vous n’aurez probablement pas à vous forcer)     et annoncez la planification d’une mise aux arrêts ou d’une séance de torture, voire d’une décapitation si vraiment votre enfant a poussé le bouchon un peu loin. (si si ça peut arriver !).

– Si, suite à ce que vous venez d’entendre vous avez envie d’étrangler le prof : reformuler très calmement ce qu’il vient (d’avoir l’audace) de dire, et reprenez ses mots pour lui demander si vous avez bien tout compris. C’est la méthode PNL (Programmation Neuro Linguistique) qui à mon avis ne sert à rien si ce  n’est à vous faire gagner un peu de temps pour reprendre vos esprits. Ne   prenez pas un air révolté mais dubitatif. N’ayez surtout pas l’air de douter de       la parole du prof mais doutez plutôt de l’existence d’un Dieu sur Terre. C’est    une façon de remettre en perspective la vacuité de cette entrevue face au grand questionnement de ce Monde et c’est une sortie de crise qui en vaut d’autres…

 

– Cas N°3 : Les problèmes sont abordés de part et d’autres. Les deux parties échangent intelligemment et dans un respect mutuel. Une solution est trouvée qui contente les deux interlocuteurs pour le plus grand bien de l’élève. Il est probable que l’enseignant a lu préalablement « 10 conseils aux profs avant de rencontrer un parent irascible. »

 

Et vous auriez vous d’autres conseils à donner ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
(Visited 1 354 time, 1 visit today)

Articles similaires

3 pensées sur “No stress : 10 conseils avant de rencontrer un professeur de votre ado !

  • Ping :Les conseils indispensables pour trouver un job, un apprentissage ou un stage - Ado Mode d'Emploi

  • Ping :Comment aider mon ado à trouver un stage ou un apprentissage - Ado Mode d'Emploi

  • 27/11/2014 à 16:01
    Permalink

    Bonjour !
    J’ai récemment rencontré la prof d’allemand de mon fiston adoré (plus marvellous que lui, c’est pas possible, si, si, il est blond comme les blés avec un visage de petit Prince et en plus, il est super bon partout et même en classe. Si, c’est la vérité, j’vous dis). Donc, bien que super adorable et bon élève, le gus a mis un peu le bazar en cours de cette discipline qu’il pratique en duo avec l’anglais depuis la 6ème (il est en 3ème et la classe est la même depuis le début, d’où bon copinage et surtout fortes têtes réunies pour l’union fait la force).
    Bref, j’ai à peu près suivi les conseils que vous donnez (j’suis bonne moi aussi !).
    Mais, je crois qu’il y a eu un léger dérapage quand, tout en parlant car je suis une indécrottable bavarde et c’est pour ça que mon loulou ne veut pas venir avec moi voir les profs, je l’ai mise en défaut, la super prof.
    Normal, elle m’expliquait joyeusement son barème de notation du dernier devoir accompli en classe, alors que je zieutais à l’envers la note de Loulou sur sa feuille. Moi, j’étais plutôt contente : 13,75 !
    Et bien non ! Car elle avait décrété qu’il fallait entre 16 et 20 pour valider le machin truc bidule, vous savez A1 A2 B2, touché coulé, et qu’en dessous, pas bon.
    J’ai sursauté en lui demandant si ses élèves étaient au courant au moins.
    Et là, la miss me répond : “non, je leur dirai quand je rendrais les copies”.
    Alors, là, bouhhhh ! Et c’est pas fini. Je lui dis donc avec un petit sourire complice : “vous leur expliquerez donc tout à l’heure à 15 h 30 (je savais que Mister Loulou avait cours à c’te heure, elle suit bien la môman, hein !)”
    Et bien non ! Elle avait prévu de leur rendre après le w-e (je n’ai pas précisé que nous étions un vendredi). Et de me demander presque humblement de ne pas trop en parler (tu parles !!!).
    Ah mais là, mais non ! Tu crois quoi la prof, que pour tes beaux yeux, je vais mentir à mon fils ????
    J’ai fait une pirouette pour la tranquilliser bien que j’ai fait remarquer qu’il y avait le pronotes et j’ai tout de même remuer la winchester dans la plaie pour dire que c’était pas réglo de ne pas les avertir et de les mettre devant le fait accompli. Je crois même que j’ai rajouté très calmement : “vous ne serez pas surprise si la prochaine fois, y’a boycott. Car certains pourraient le prendre mal et à cet âge, c’est plutôt une majorité”.
    Je crois qu’elle m’a détesté et non seulement, j’en ai parlé avec le fils le soir venu mais je viens de poster un mail de réponse à un questionnaire de préparation de conseil de classe et j’expose joyeusement tout cela.

    Y’a quand même des profs qui manquent cruellement de psychologie…
    A sa décharge, celle-ci est une pure Allemande. Ceci explique cela.

    J’en profite au passage pour vous remercier de votre page.
    Dès que je suis en surchauffe avec mes deux diables (un de 14 ans donc et une autre de 19 ans), et que j’ai perdu mon sourire devant leur ingéniosité à me mettre par terre, je viens y jeter un oeil.
    Et je le recommande à tous les parents en affaire avec cette gente-là !

    Bonne journée.

    Agnès

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question   Razz  Sad   Evil  Exclaim  Smile  Redface  Biggrin  Surprised  Eek   Confused   Cool  LOL   Mad   Twisted  Rolleyes   Wink  Idea  Arrow  Neutral  Cry   Mr. Green

CommentLuv badge
[+] Zaazu Emoticons Zaazu.com

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.