Embarquement immédiat pour les 5 premières leçons

1. RESTEZ LES MÊMES

Ne changez rien à vos habitudes de parent d’ados, vos valeurs, vos loisirs, maintenez les règles établies depuis l’enfance ( le temps où on les mettait  dans le parc pour être tranquille).

C’est à eux de s’adapter “non mais alors!”.

2. SOYEZ PLUS COOL

Sans supprimer les sanctions et l’argent de poche de votre Ado (le nerf de la guerre), soyez plus souple. Autorisez les sorties, tout en fixant des limites (heures et lieu de sorties).

Vivement le portable avec puce de traçage intégrée.

3. SOYEZ DISCRET

Cela parait pour certains mission impossible, n’est ce pas ?

Tout en leur laissant leur jardin secret, il faut être là pour eux, pour les soutenir.

Si vous craquez, il y a toujours Facebook  pour tout savoir, car l’ ADO

ne réfléchit  lorsqu’il vous  accepte comme ami

Une petite camomille ?

4. SOYEZ PATIENT

Adoptez la zen attitude,  faîtes la position du lotus et

buvez chaque soir une tasse de camomille.

Ou alors achetez vous un punching-ball, et collez y la photo de

votre ADO.

Ça défoule !!!!

5. SOYEZ TOLÉRANT                :Woodstock:

Il faut leur laisser la possibilité de changer d’avis, de faire des erreurs.

C’est l’âge ou l’ADO se cherche.

“Vivement qu’ils se trouvent”

Appliquer ces 5 leçons,  je vous préviens ça va pas être facile.

Bon courage et préparez vous pour la suite dans mon prochain article.

118 astuces pour décoder votre ado Concours

Rendez-vous sur Hellocoton !
(Visited 2 433 time, 1 visit today)

7 Replies to “Comment ne pas être des parents d’ado trop nuls en 10 leçons (1ère partie)”

  1. je n’accepterais JAMAIS mes parents sur FB (facebook)!!!
    c’est une erreur que tu regraitera toute ta vie!!!
    c’est un peu fourbe d’espionner comme sa un ado via internet..:)

    (une ado de 14 ans fidèle au blog^^)

    1. Je peux te dire que je connais une paire de parent qui le font.
      Moi je m’y refuse.

  2. Bonjour,
    merci pour cet article clair et concis :)
    effectivement etre parent d’ado ce n’est pas rose tous les jours.
    Mais cela peut etre tres vivable si le “””mal””” est pris à la racine. Une adolescence peut se préparer.
    Des les maternelles, si on apprend les enfants à aimer lire (une petite histoire à la place d’un Walt Disney) à calculer (aurons nous assez avec euros si on doit acheter trois pains? Si oui combien la boulangère va-t-elle nous rendre?) découvrir( balades en foret, pourquoi de la fumée au dessus de la casserole de soupe? pourquoi pleut-il? etc)
    Cinq minutes de découverte par jour peuvent donner le gout d’apprendre, le gout des mots, le gout des nombres, le gouts des sciences et le gout pour l’histoire!
    Si l’enfant aime apprendre, il aimera l’école, il n’aura plus comme soucis que ceux liés à l’adolescence (sexualité, amour, esthétique, etc)
    Pascal
    Pascal Article récents ..Les parents sont aussi des professeurs My Profile

  3. Coucou, super ton blog.
    Plus je le lisais, plus je me disais, est ce que mon fils peut rester un bébé, mdr !

    1. Merci Angélique, au moins comme ça tu sais à quoi t’attendre, tu as quelques années pour t’y préparer,
      en attendant profite bien de ton bébé

  4. Bonjour,
    Très sympathique votre blog, il est amusant et agréable à l’oeil.
    Il devrait contaminer la communauté.
    Salutations, continuez votre bon travail… euh… plaisir :-)
    Gino

    1. Merci Gino, je vais essayer , j’espère que le virus de l’humour va se propager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question   Razz  Sad   Evil  Exclaim  Smile  Redface  Biggrin  Surprised  Eek   Confused   Cool  LOL   Mad   Twisted  Rolleyes   Wink  Idea  Arrow  Neutral  Cry   Mr. Green

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.