web analytics

Comment réagir face au chagrin d’amour de votre ado

.

Votre adolescent fait la tête, il se renferme sur lui-même, ne vous parle presque plus, se boucle dans sa chambre. La photo du petit copain ou de la petite copine est déchirée, celle qui figurait sur le fond d’écran de son ordi ou de son portable a disparu, vous l’entendez pleurer.

Un des moments que vous appréhendiez dans la vie de votre ado est arrivé, celui du premier chagrin d’amour

 

 

ado qui pleurt

 

 

 Vous êtes inquiets en tant que parents, normal nous n’aimons pas voir nos enfants malheureux.

 

Comment gérer un jeune cœur brisé ?

 

Les séparations adolescentes sont très difficiles à gérer pour les parents.
Les adolescents, durs à cerner au quotidien, deviennent incompréhensibles
lorsqu’ils vivent une cassure émotionnelle.

Alors que faire ?

 

 

VALIDEZ SON CHAGRIN

 

Laissez le manifester ses émotions, pleurer, se fâcher, envoyer promener
ses frères et soeurs.

 

 

CHOUCHOUTEZ LE

 

  • Faîtes lui ses petits plats préférés,

  • Inviter ses copains pour lui changer les idées.

  • Vous pouvez aussi lui offrir quelque chose qui puisse le toucher sans trop l’affecter.

  • Organisez une sortie.

  • Invitez le au cinéma parce qu’un de ses films à l’affiche vient de sortir,

  • Vous pouvez lui offrir une place de cinéma pour qu’il puisse au moins partager un moment agréable avec ses amis les plus proches.

 proverbe-chagrin-d'amour

 

LÂCHEZ DU LEST

 

Dans ce type de situation, il faut que vous soyez flexibles sans quoi
ça peut très vite devenir un calvaire pour toute la famille ! Sans non plus
tout lui céder, soyez davantage soucieux de ses préoccupations. Votre enfant
va inévitablement jeter toute sa rancœur sur vous, ses parents. Essayez au
maximum, que ça ne touche pas vos autres enfants. C’est toujours traumatisant
pour les autres de supporter la crise d’adolescence de son frère ou de sa sœur.
C’est épuisant et déconcertant !

 

 

ÉVITEZ LES CLICHÉS

 

Ne faîtes pas comme si vous ne voyez rien et surtout évitez les phrases bateau du style :

 

“Ça passera, ne t’inquiète pas, profite de cette belle journée !”

 

“Une de perdue, dix de retrouvée”

 

“Arrête d’être ridicule, ta copine n’en vaut pas la peine”

Ces remarques sont terribles pour lui et quelque part humiliantes car elles nient toutes les valeurs auxquelles il était attaché.

 

 

LAISSER LE UTILISER L’ORDINATEUR UN PEU PLUS QUE

D’HABITUDE

 

 

Il y a plusieurs cas de figures. Nous avons tous déjà connu un chagrin d’amour pendant nos jeunes années.

Or les réactions changent avec le temps. Aujourd’hui, pour se remettre d’une rupture, les adolescents se plongent sur internet et passent beaucoup de temps
sur les réseaux sociaux à exprimer leur peine.

Ne soyez donc pas surpris s’ils investissent beaucoup plus qu’avant l’ordinateur.

Attention, il ne faut pas non plus que ceci devienne addictif ou autre. Il est important de savoir quand votre ado est ou non accro à Facebook. Il est nécessaire de conserver certaines limites mais dans le cas d’une peine de coeur le faire plus délicatement.

 

 

NE PROFITEZ PAS DE SON CHAGRIN

 

Entourer votre enfant ne veut pas dire l’étouffer.

Ne profitez pas de son chagrin pour le “récupérer”,le garder à la maison, en lui disant qu’il n’y a que là qu’il est bien, que c’est le seul endroit ou il sera à l’abri
de tout ce qui pourrait lui faire du mal.

Agir ainsi c’est l’enfermer dans des relations familiales
fusionnelles et c’est justement le fait de tomber amoureux qui le faisait en sortir.

 

 

Le rôle de parent n’est pas facile, surtout quand son ado est malheureux, on se trouve parfois démuni.

Ces quelques conseils, je l’espère, vous aideront.

Si vous avez déjà été confronté à ce problème, qu’avez vous fait, comment avez vous réagi ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
(Visited 7 414 time, 1 visit today)
Plus on partage, plus on possède, voilà le miracle
20

Articles similaires

(27 commentaires)

1 ping

Passer au formulaire de commentaire

  1. joli

  2. Bonjour Marie-Do,
    J’ai vraiment besoin de vos conseils car j’ai tout essayé avec le plus jeune de mes 3 enfants, je suis aujourd’hui dans l’impasse.
    Je vais essayer de faire court sur cette histoire qui dure depuis bientôt 2 ans.
    En 2015 mon fils de 13 ans tombe amoureux d’une fille de sa classe d’un an plus âgée que lui.
    Pendant l’année 2016 ils couchent ensembles (beaucoup trop jeune pour moi, mais bon c’est trop tard maintenant) en cachette de nous ainsi que ses parents.
    Mon fils étant sous l’emprise de l’amour pour cette personne se mutile l’année dernière (il reproduit finalement les actes de cette gamine qui le fait depuis des années), jusqu’à menacer de faire une TS et la jeune fille débarque à la maison un soir pour le “sauver” en nous alertant sur ses intentions.
    A la suite de tout ce chahu je m’informe sur la fille et m’aperçoit qu’elle est dangereuse pour les personnes qui l’entourent. Je change alors mon fils de collège.
    Nous avons parlé des heures et des heures afin que j’essaie de comprendre ce qui se passait, de l’aider, d’analyser la situation ensemble… tout avait l’air d’être clair pour lui comme pour nous.
    Ils continuent de se voir en cachette, je lui propose de consulter un psy afin de l’aider à parler peut être plus facilement avec une personne étrangère à notre famille.
    Cette histoire n’est toujours pas finie à ce jour, ils se sont vus en juillet cette année.
    Ils discutent ensembles tous les jours entiers où finalement ils passent tout leur temps à se déchirer, à s’insulter, à se faire du mal, à se rendre jaloux puis se réconcilient toujours en se disant qu’ils s’aiment et que même s’ils ne peuvent plus se voir ils se retrouveront à leur majorité.
    Je vois que mon fils est en souffrance au quotidien, je lui donne comme auparavant plein d’amour.
    J’agis avec lui normalement comme je l’ai fait avec mes aînés.
    Je ne sais plus quoi faire, avez vous une piste car mon fils se détruit et gâche son temps car il ne peut plus aller à la rencontre d’autres personnes car il est toujours sous l’emprise de “l’amour” pour cette fille.
    Merci pour votre réponse.
    Véro

  3. Ma fille de 17 ans est en train de séparer de son petit copain (ils sont ensemble depuis presque 2 ans).
    Elle ne le vit pas bien et hésite beaucoup car elle reste très attachée à lui, à sa famille (que nous connaissons).
    Je ne sais pas que lui conseiller, hormis lui dire qu’il faut laisser le temps et qu’elle y verra surement plus clair dans quelques temps.
    Je suis triste aussi pour ce garçon que nous avons vu régulièrement à la maison et qui est très amoureux de notre fille. Mais je ne lui dis pas pour qu’elle ne culpabilise pas.
    J’essaie de la faire parler mais je ne veux pas non plus m’immiscer et je pense que c’est à elle seule de prendre une décision.
    Elle est revenue assez agressive de sa semaine d’internat avec son frère qui la sentant malheureuse veut la consoler et le fait maladroitement. (Il est plus jeune qu’elle).

    Je me sens désemparée par cette situation qui n’est pas claire.
    Et vos conseils seront les bienvenus.
    Merci beaucoup

  4. tes conseils paraissent logiques… plein de bon sens… reste à savoir si je serai capable de les appliquer face à la situation… désarmée devant la douleur de mes bébééééééés.

  5. Bonjour,
    Moi j’ai 15 ans et je crois avoir vécu mon premier chagrin seulement cela vas faire des mois que je l’ai vécu mais malgré cela j’ai toujours autant mal.
    mes parents n’ont rien vue, puis leurs parler de ça m’aurait mis mal à l’aise.
    seulement je pense pas que l’histoire que j’ai vécu avec ce garçon soit particulière.
    en 4em il était devant moi en physique chimie ce qu’il nous a mener a faire connaissance, sur Facebook on se parler un peu plus … Vers la fin du collège il c’est installer une sorte de jeu entre nous c’était tu me cherche je te cherche mais rien de sérieux. Ensuite en troisième,on il a commencé a me demander ceux que je répondrai si il me demande seulement j’avais peur de m’attache a lui car il était très mignon donc les filles lui rodait autour et moi je ne fesait pas parti des fille très belle. Puis a ma fête d’anniversaire l’inévitable est arriver : on ces embrasser seulement on a pas voulu que sa ceux sache . Donc on a rien dit seulement sa ma très vite soulai qu’on ne puissent pas ce voir dans la cour mais que après les cout une fois qu’il n’y ait plus personnes dans les couloirs. J’ai voulu que l’on dise tout mais il ne voulait pas et un jour en sport il a voulu m’embrasse dans les vestiaire mais un de nos camarade nous a vu et la dit a tt le monde et mes craintes arrivèrent il voulut préserver sa » célébrité » et disa que JE voulais qu’il m’embrasse. Donc il me traita de tout les noms et refusa d’avouer qu’on sortait ensemble. Quelque temps plus tard on discuta et on mit les chose a plat, le jeu recommença très vite, on voulait ce voir en dehor du collège, on voulait aller au cinéma ect.. Mais une fille vena tout gâcher par da jalousie . Elle lui demanda mais il a refuser seulement comme elle lui disait que c’était son meilleur ami elle le monta contre moi jusqu’ à lui demander de ne plus me parler. Seulement en physic il me dit la vérité puis je lui est déballer certaine chose qu’elle ne lui avait jamais dit de honte, puis il lui repeta et elle ma fait des histoires, elle voulait me taper bref. Elle m’a tellement détruit, elle ma dit des choses horrible comme » vas te prendre, il s’ en fou de toi, je suis de l’ or et toi une pierre, il te trouve laide » que j’ai voulu tout arrêter en mettant fin a ma vie seulement une de mes amie m’arreta depuis j’ai bloqué cette fille sur mon compte Facebook et j’ai supprimer le garçon de mes amis mais j’ai le sentiment que on ne sait pas tout dit, qu’il ne ma pas tout dut donc j’ai crue pouvoir tourner la page mais j’y arrive pas. Tout les jours je me rend sur son compte je regarde que qu’il fait avec qui il sort. Mais j’ai peur de le redemandai en ami car j’ai peur qu’il refuse puis si il accepte pourquoi refaire remonter tt cette histoire pourquoi tout ressortir. Bref je n’ai plus de repère, je ne dit plus quoi faire.:-(

  6. marie-do merci de ces conseils ,mon fils de 16ans est dans une grande tristesse ,sans venir sur le site j’avais mis en place certaines actions ,sans pour cela savoir si elles étaient judicieuses ,il est vrai que ma formation médicale m’aide ,mais malgré tout j’ai été très démunie devant tant de tristesse et donc j’essaie d’être présente je tente le dialogue,j’essaie de le cajoler sans trop quand même .Mon attitude actuelle est de le rassurer sur notre grande affection et notre solidarité familiale face à son grand malheur . Se sentir désaimé à 16 ans c’est brutal ,violent ,donc je réajuste mon attitude selon son état d’être et essaie de faire au mieux. EST CE LE BON PROCEDE?

    1. Bonjour Isabelle,

      C’est exactement ça qu’il faut faire, il faut lui montrer que ce n’est pas parce qu’il
      s’est fait largué qu’il est un nul, car le problème c’est qu’il se dévalorise tout de
      suite, il faut lui montrer que beaucoup de monde l’estime, en plus si vous avez
      une solidarité familiale, c’est encore mieux, car ce n’est pas le cas dans beaucoup
      de famille.

      A bientôt

    • Sébastien on 07/10/2015 at 15:30
    • Répondre

    Bonjour Marie-Do,
    Pfuuu, en ce qui me concerne,heureusement que ma femme est là.
    Ma fille a 16 ans et les chagrins d’amour on est en plein dedans.
    J’ai l’impression que dans ces cas là, quoi qu’on dise on est toujours à côté de la plaque.
    A part la garder dans les bras le temps d’un gros chagrin et puis c’est direction chambre et le portable qui chauffe.

    1. Bonjour Sébastien,
      Merci pour ce témoignage, toi le papa, même si tu ne trouves pas les mots, ce qui
      compte c’est que tu sois là pour les gros câlins. N’est ce pas le plus important ?
      Tu lui prouves que tu l’aimes et c’est ça qui compte.
      A bientôt

  7. Je decouvre ce site parce que ma nièce viens d’avoir son premier chagrin d’amour, elle vient d’avoir 16 ans. Tout a commencé par des problèmes de note, étant major avant elle n’a jamais eu de mauvaises notes, mais en cours de langue depuis le deuxième trimestre tout s’est balancé et ceci a affecté sa vie de couple « … », ils étaient ensemble à presque 1 an mais depuis le problème de l’ecole elle est devenu dit-elle pas gentille avec son copain que finalement ils se sont arrêtés de se voir. Mais depuis, elle s’est rendu compte du vide, de la perte et commence à faire des crises, elle n’arrivait plus à avoir confiance en elle même dans les autres matières. Moi en tant que tatie, en plus habitant très loin d’elle, je ne trouve plus les mots la reconforter. Donnez moi des conseils!!

    1. Bonjour Carla

      C’est difficile de donner des conseils, quand on ne connait pas l’adolescente, car elles
      sont toutes tellement différentes, et réagissent différemment à ce qu’on leur dit.
      Mais ces parents comment réagissent-ils ? Sont ils conscients du problème ou s’est elle
      seulement confiée à vous ? Il est toujours difficile de conseiller lorsqu’on est loin et
      que l’on a pas tous les éléments en main.
      En tout cas une chose est sûre, le fait que vous lui disiez que vous l’aimez et que vous
      serez toujours là pour elle lui sera d’un grand réconfort.
      Tenez moi au courant

  8. Etant maman de 5 enfants dont 4 filles les chagrins d’amour j’ai rencontré ce problème bien entendu

    J’essayais de prendre le problème dès le début c’est à dire :

    -Dès le début je disais à mes enfants d’amener leur copain ou copine à la maison
    -L’ayant déjà rencontré je pouvais essayer de le ou la cerner

    Puis après entamer toujours et ce dans toutes les situations le dialogue :qu’éprouve -t-elle ouil pour elle,leurs points communs ,leurs activités

    -IL est important d’en parler tout en respectant leur intimité et sans poser de questions gênantes ,le mieux est de les laisser s’exprimer
    _Puis je leur donnait un avis sans être trop formelle “il est nul””il est pas fait pour toi” par exemple sont à bannir ,mais lui dire mefies toi ,fais attention !
    _Et puis si cela arrive être là quand votre enfant aura besoin de se confier ,l’ecouter, à n’importe quelle heure ,ne pas le prendre à la légère et puis lui redire que vous l’aimez et serez toujours là pour lui ou elle

    1. Bonjour Annick

      Déjà félicitation : 5 enfants Whaou !

      Effectivement, mieux connaitre les petits amis est une solution, à nous
      de savoir quoi dire et subtilement, surtout quand la petite amie ne nous
      plait pas du tout, dur dur de ne rien dire !

      Et l’important les aimer et qu’il sache que l’on sera toujours là pour
      eux quand ils en auront besoin.

      A bientôt

  9. Moi c’est à cause de facebook que mon copin a trouvé une autre copine.
    J’ai suprimé mon conpte. Mais j’ai pas envie de parler à mes parent.
    je sais qu’ils veulent aider mais pas envie c’est trop cliché et gnangnan
    Alor portable et les copines à l’école.

    1. Bonjour Cécile,
      Je suis désolée pour toi que Facebook soit la cause de la rupture avec ton ami.
      C’est vrai que je lis beaucoup de choses sur les conséquences de ce que l’on écrit
      sur ce réseau social, il faut être prudent avec ce que l’on dit et les photos que l’on y met.
      Je ne pense pas que cela soit cliché d’en parler à tes parents si tu t’entends bien avec.
      Bon courage pour la suite

  10. Bonjour. je suis le parent d’une adolescente de 15 ans qui vit son premier chagrin d’amour. Ce qui est inquiétant c’est qu’après leur rupture, ma fille étant effondré, il lui envoie toujours de SMS. Ma fille étant toujours amoureuse, elle guette toujours des signes de rupture mais le problème c’est qu’il la voie au lycée, il l’embrasse puis lui dit qu’il ne ressent rien (c’est cruel). Puis il rompt avec l’autre fille lui envoie un SMS lui disant qu’il veut bien reprendre puis le lendemain il lui dit non (j’ai changé d’avis). Ma fille à chaque fois est complètement dévastée. J’ai l’impression qu’il joue avec elle mais elle me dit qu’elle est amoureuse. Malgré toutes les discussions elle persiste à dire qu’elle aime et malgré sa cruauté elle est prète à le reprendre quand il veut. Cela commence a affecté sa scolarité.

    1. Bonjour,
      C’est vrai que les relations amoureuses des adolescents, et pas seulement, sont parfois
      compliquées. En tant que parent on se sent un peu démuni, car il nous est difficile
      de nous immiscer dans leurs histoires d’amour sans qu’ils prennent ça pour de l’ingérence.
      Et puis il n’est pas évident de faire entendre raison à quelqu’un d’amoureux.
      Moi pour l’instant je n’ai pas été confronté à ce genre de problème avec mes 3 garçons.
      Alors il est vrai qu’il m’est difficile de vous donner des conseils, à part celui
      d’être toujours là pour votre fille quand elle en a besoin.

      1. Eughy,
        je découvre ce site avec grand intérêt et partage complètement la même situation que vous en ce moment avec mon fils de 16 ans. Sa copine l’a largué déjà à 2 reprises et il est totalement dévasté. Il pleure, il s’isole et ne fait plus rien de bon à l’école si bien qu’il est en train de compromettre son année …
        Il sent bien que ça me tue quand je le vois si mal mais rien à faire, il reste fort affecté…
        je suis démunie et n’arrive pas à lui faire remonter le moral !!! espérons qu’avec le temps ça s’arrangera mais j’angoisse terriblement …

        1. Heureusement il est jeune, comme on dit il s’en remettra, il découvre l’amour, mais
          aussi ses conséquences.
          Avez vous discuté avec lui pour lui dire que vous êtes là et lui montrer que la
          vie va continuer, que quelque part une super jeune fille l’attend, je sais c’est
          un peu bateau mais ça peut marcher, et l’amour d’une maman peut faire des miracles.
          Bon courage

  11. Votre article me fait du bien. Je suis complètement
    désemparée . Mon fils qui a 15 ans vient de rompre avec sa petite amie. Il est dans un de ces états. Je ne sais plus quoi faire. C est dur de le voir comme ça :cry:

    1. Bonjour Louise,

      C’est vrai que le plus difficile dans ces situations, c’est de voir son enfant malheureux.
      Il ne reste qu’une chose à faire, lui prouver que l’on est là et qu’on les aime très fort.

  12. Ca me fait penser à la série « fais pas ci, fait pas ca, a dada prout prout cadet » (enfin, je sais pas si le titre est aussi long, mis c’est à peu près ça :D)
    Moi, quand c’est comme ça avec ma fille je mets un seau sur la tête.
    Comme ça,

    – j’entends pas les horreurs qu’elle me dit (je suis le père donc, par définition, c’est moi
    qui en prend plein la tronche).

    – je vois pas ce qu’elle jette contre le mur, par terre ou sur moi (en plus, le seau, ça protège).

    – et elle n’entend pas les conneries que je pourrais dire, soit pour la consoler au début,
    soit pour l’envoyer péter après quand elle pique sa crise sur moi!)

    Les trois petits singes et je ne m’en tire pas trop mal.

    Après, je peux enlever seau mais ce n’est quand même pas avec moi qu’elle discute.
    C’est avec mon épouse.

    J’ai encore intérêt à ma taire mais là, c’est pour éviter de les avoir toutes les deux sur le dos.
    Et dire que je voulais absolument une fille.

    1. Bonjour Jérôme

      Il est vrai qu’en matière de fille ado, je n’ai pas trop d’expérience,
      j’ai eu 3 garçons, mais à te lire, cela n’a pas l’air d’être évident.
      Je vois que ta fille se confie plus à ton épouse, je te rassure, moi
      ici mes gars se confient plus à moi qu’à leur père, la raison je ne
      la connais pas.

  13. Mes enfants sont encore petits et je ne sais pas comment je réagirai. :mrgreen:

    Mais ce que je peux dire, c’est que lorsque j’étais ado, mes parents eux n’ont rien
    compris, le fameux un de perdu dix de retrouvé, j’y ai eu droit et pas qu’une fois

    1. Bonjour Mel
      C’est vrai que même si les parents le pensent, ils faudrait ne pas dire
      ce genre de phrase qui ne peuvent qu’empirer le chagrin de son adolescent.
      Et l’ado peut prendre ça comme un manque de considération de sa peine.

  14. Encore un super article dont tu as le secret.
    Ma femme et moi n’avons pas encore été confronté au problème avec nos loustics,
    mais notre grand a une petite copine en ce moment, et il est vrai que l’on y a pensé car
    il est très sensible, et on appréhende un peu ce genre de situation.
    On verra bien
    Yann

    1. Salut Yann
      Peut être ne seras tu jamais confronté à ce problème, on ne sait jamais
      la première peut être la bonne.
      Je crois que de toute façon, on appréhende tous un peu.

  1. […] alors je vous le confirme, votre ado est amoureux. […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Question   Razz  Sad   Evil  Exclaim  Smile  Redface  Biggrin  Surprised  Eek   Confused   Cool  LOL   Mad   Twisted  Rolleyes   Wink  Idea  Arrow  Neutral  Cry   Mr. Green

CommentLuv badge
[+] Zaazu Emoticons Zaazu.com

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

N'hésitez pas à partager

RSS20
EMAIL
Facebook
Facebook
Pinterest26
Pinterest
Instagram