«

»

Mar 20

L’article qui fait le buzz : les 8 phrases à éviter de prononcer si vous aimez votre ado

Cet article fait le buzz sur Ado Mode d’emploi et  suscite de nombreuses

réactions.

Vous allez découvrir des commentaires et témoignages émouvants

de parents d’ado ou d’adolescents pour lesquels, n’étant qu’une simple

maman, je n’ai pas toujours su quoi répondre.

 

****************************************************************

Comme la plupart des parents, vous demandez à votre ado de surveiller
son langage, de parler correctement et avec respect, alors

 

Montrez leur l’exemple, faites la même chose

 

 

Lorsque vous sentez que vous vous énervez, que certaines phrases
ou expressions que vous allez sûrement regretter vont sortir de
votre bouche, alors pincez vous les lèvres, buvez un grand verre
d’eau, mordez vous la langue.

 

 

 

Certaines phrases sont à bannir de vos conversations ou disputes
avec votre ado, car elles peuvent causer beaucoup de mal et de
souffrances.

 

Voici la liste des 8 phrases que nous les parents,

si nous aimons nos ados, ne devrions

jamais prononcer , mais hélas c’est toujours

plus facile à dire ou à écrire qu’à appliquer.

 


 

1. Si cela ne te convient pas, la porte est derrière toi !

 

S’il vous prend au mot et qu’il le fait, vous serez bien avancé,

et que d’angoisse !

 

 

2. Après tout ce que j’ai fait pour toi !

 

 

Il vous a rien demandé, c’est votre enfant donc tout ce
que vous faites pour lui, c’est votre rôle de parent,
alors pourquoi lui reprocher ?

 

 

3. Mange moins, tu vas devenir obèse, en plus les garçons

n’aiment pas les grosses !


J’ai entendu prononcer cette phrase par une maman à sa fille,

j’ai vu tellement de tristesse dans le regard de cette ado.

Au lieu de la culpabiliser, elle aurait du aider sa fille,

 les ados se trouvent déjà assez de complexes comme ça tout

seuls.

 

 

4. Si tu m’avais écouté ………..

    Je te l’avais bien dit ……….

    Moi à ta place………

 

Votre ado n’est pas vous,  il n’a pas votre expérience, il doit l’acquérir

par lui même, alors aidez le à tirer parti de ses erreurs.

 

 

5. Regarde ton frère, ta soeur, ton copain ou untel,

    et prends exemple sur lui

 

Acceptez votre ado tel qu’il est avec ses défauts, ses différences,

il est lui et pas un autre, aidez le en fonction de ses aspirations

et non pas en fonction de celles dont vous rêviez pour lui.

 

 

6. T’es la honte de la famille, vraiment tu nous fais honte !

 

Un ado qui se comporte mal, qui tombe dans l’échec, dans

délinquance, a besoin de votre soutien pour l’aider à s’en

sortir . Il est vrai que cela n’est pas facile , mais essayer plutôt

de lui dire :

Je ne suis pas d’accord avec tes actions mais je reste ta mère et

je t’aime, on va tout faire pour que tu t’en sortes »

 

 

7. On ne peut pas compter sur toi !

    On ne peut pas te faire confiance !

    Tu me déçois !

 

Il risque de se braquer, de se renfermer sur lui, il va penser

que pour vous il n’est qu’un moins que rien,  n’espérez donc

plus rien de sa part.

 

 

8. Tu n’as pas droit au chapitre, on t’a rien demandé !

 

Laissez votre ado s’exprimer,  il en a besoin, il aime donner son

avis, il faut qu’il sache que vous pouvez  l’écouter même si au

final c’est vous qui prenez la décision.

 

 

 

Le rôle de parent d’ado n’est pas facile, à nous de faire que tout se passe au

mieux, même s’il y a des jours ou cela n’est pas évident.

 

Et vous, avez vous déjà dit à votre ado une phrase que vous avez amèrement

regretté d’avoir prononcé ?

 

 

 

Plus on partage, plus on possède, voilà le miracle

Rendez-vous sur Hellocoton !

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

comment se comporter avec un adolescent, mon ado me parle mal, comment se comporter avec un adolescent de 14 ans, mon ado ne veut rien faire, adolescent manipulateur, mon ado me rejette, ado manipulateur, comment agir lorsque son ado dit qu il va se suicider, pourquoi une ados dit toujours je sais pas?, j ai élevé mon fils depuis 18 ans et son comportement a changé je suis un pere qui ce rend malade et je suis délaissé
(Visited 143 465 time, 10 visit today)

236 Commentaires

2 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. tattoo

    Bonjour. J'ai 15 ans et je ne m'entends pas dutout avec mes parents. Il y a presque tous les jours une dispute à cause de moi toujours pour des trucs débiles. Par exemple je ne veux pas mettre la table ni débarrasser… Aujourd'hui je ne voulais pas débarrasser le set de table de ma mère et mon père m'a dit:"tu débarrasse"! en claquant des doigts. Et là je lui ait répondu:"T'es pas obligé de ma parler comme un chien"! Evidement après j'ai été punie. Sauf que comme je manque tout le temps de respect à mes parents (je m'en rend compte et ça m'attriste fortement mais je n'arrive pas à me contrôler) et que je ne participe jamais à la vie de famille. Mes parents m'ont dit tout ce qu'ils avaient sur le coeur et ça m'a vraiment fait de la peine. En gros ils m'ont dit que je leur pourrissaient la vie depuis que je suis née que je pourrissais celle de mon frère aussi qui entend toujours des cris, des pleures…, que je les dégoutaient, que je les déçevaient et qu'ils me étaient arrivés à un stad où ils me déteste, que je ne pesais qu'à moi, que si ils mourraient demain j'allais avoir pleins de regrets(et c'est vrai).. Et qu'ils allaient être obligés de m'envoyer en pension en France parceque par ma faute ils sont malheureux. Ma mère a même pleurer. J'ai fondue en larme parce que j'ai réalisé que je n'ai jamias manqué de rien (ils ne m'ont jamais rien reffusés, on a tjs fait des voyages de malades, là on vit à l'ile Maurice depuis deux ans, je suis dans l'un des meilleur lycee…). J'ai donc pensé que la pension serait la seule solution pour qu'ils soient heureux. J'ai également pensé à me scuicider par ce que je regrète la vie que je leur mène depuis que je suis née. Que faire?.

  2. Eléonore

    Bonjour. J’ai 15 ans et je ne m’entends pas dutout avec mes parents. Il y a presque tous les jours une dispute à cause de moi toujours pour des trucs débiles. Par exemple je ne veux pas mettre la table ni débarrasser… Aujourd’hui je ne voulais pas débarrasser le set de table de ma mère et mon père m’a dit: »tu débarrasse »! en claquant des doigts. Et là je lui ait répondu: »T’es pas obligé de ma parler comme un chien »! Evidement après j’ai été punie. Sauf que comme je manque tout le temps de respect à mes parents (je m’en rend compte et ça m’attriste fortement mais je n’arrive pas à me contrôler) et que je ne participe jamais à la vie de famille. Mes parents m’ont dit tout ce qu’ils avaient sur le coeur et ça m’a vraiment fait de la peine. En gros ils m’ont dit que je leur pourrissaient la vie depuis que je suis née que je pourrissais celle de mon frère aussi qui entend toujours des cris, des pleures…, que je les dégoutaient, que je les déçevaient et qu’ils me étaient arrivés à un stad où ils me déteste, que je ne pesais qu’à moi, que si ils mourraient demain j’allais avoir pleins de regrets(et c’est vrai).. Et qu’ils allaient être obligés de m’envoyer en pension en France parceque par ma faute ils sont malheureux. Ma mère a même pleurer. J’ai fondue en larme parce que j’ai réalisé que je n’ai jamias manqué de rien (ils ne m’ont jamais rien reffusés, on a tjs fait des voyages de malades, là on vit à l’ile Maurice depuis deux ans, je suis dans l’un des meilleur lycee…). J’ai donc pensé que la pension serait la seule solution pour qu’ils soient heureux. J’ai également pensé à me scuicider par ce que je regrète la vie que je leur mène depuis que je suis née. Que faire?

  3. flo

    bonsoir je viens de découvrir que mon fils de 14 ans m’appelle la conne ou la conasse avec ses copains cela ma fait beaucoup de mal. j’ai beau essayer d’etablir un lien avec lui mais c’est tres difficile. j’ai l’impression que quoi que je fasse rien ne va. il n’invite jamais ses copains a la maison malgre que je lui propose souvent et j’ai meme proposé de m’absenter quand ils seront la pour qu’il se sente bien mais rien. j’ai l’impression qu’il a honte de moi. j’en souffre .

    1. Marie-Do

      Bonjour Flo,

      Pas facile comme situation, parlez lui franchement, dîtes lui ce que vous ressentez, cela le fera peut être réagir.
      Et dîtes vous que vous êtes sa maman et non pas une de ces copines.

  4. Pretty

    Je m’appelle Pretty. Ma mère me frappe constamment parce que je ne veux pas manger et les hommes se defilent dans sa vie comme des petits pains. Elle ne me comprends pas et m’insulte tout le temps puis seul les hommes lui importent.

    1. Marie-Do

      Bonjour Pretty

      N’as tu personne à qui en parler, un éducateur, une assistante sociale, ta famille ?
      Tu ne peux rester comme ça, il faut que tu en parles.

  5. salma

    Bonjour,
    j’ai 14 ans j’ai l’air que personne ne veux de moi j’ai essayer de se suicider 2 fois et cela d’abord car pour moi mon enfance était pénible puisque les élèves se moquaient toujours de moi mais je ne disais rien j’étais toujours silencieuse et je ne me défendais pas mais maintenant je me défend et des fois je deviens violentes avec tous le monde jusqu’à que ma maman et mes sœurs commencent a dire que je suis vraiment dangereuses mais pour eux ils ne savent pas que c’est mots me brûlent le cœur elles croient qu’elles sont juste entrain de rigoler avec moi et aussi je veux toujours se venger de ses élevés si je les rencontrent et je les considèrent comme cause de tous ce qui m’arrivent en ce moment et aussi ma maman a toujours confiance de moi cela je veux le garder mais si je ne fais pas ce qu’elle me dit et si je ne suis pas d’accords avec ce qu’elle dit même dans mon style vestimentaire je suis juste ce qu’elle me dit et pour mois si je ne fais pas tous ça je vais perdre sa confiance en moi en plus de ça je ressemble beaucoup à mon frère qui est mort avec un cancer quand il avait 8 ans alors quand elle hurlent sur moi je me dis toujours qu’elle a en ce moment oublié son enfant mort et je dis qu’elle ne m’aime plus mais elle aime son enfant mort qui me ressemble s’il vous plait donnez moi des conseils .

    1. Marie-Do

      Bonjour Salma

      En ce qui concerne le harcèlement que tu subis à l’école,parles en à ton prof principal, à l’infirmière scolaire, ou à un éducateur, il ne faut pas garder ça pour toi. De plus te venger n’arrangera pas les choses, la violence non plus.
      Parle surtout aussi de tout ce que tu vis, de tout ce que tu ressens à ta maman, elle ne se sent rend pas forcément compte de ce que tu vis, alors parle lui, tu pourrais être surprise de sa réaction. La communication est la chose la plus importante entre des parents et leurs enfants
      Je te souhaite bon courage ma petite Salma et tiens moi au courant.

  6. Josépha

    Bonjour,
    Je m’appelle Josépha, j’ai 14 ans. Petite, j’habitais une maison que j’adorais a Aulnay-sous-Bois. C’était une maison de rêve, j’y ai vécu jusqu’à mes 6-7 ans. Aujourd’hui et depuis que je l’ai quittée a cause de la séparation de mes parents, plus rien ne va. Au début ça allait, la 1ere que ça a « dérapé », on avait ecouté une chanson en musique, je devais avoir 9ans, et je m’étais mise à pleurer. Quand on m’avait demandé pourquoi, j’ai dis que c’était parce qu’elle me faisait penser a Djidji, ma chatte qui vivait à Aulnay et qui était morte à l’epoque. C’était totalement faux, je ne savais pas pourquoi je pleurais. Et aujourd’hui j’entends des voix, des bruits parfois, qui m’appelles, qui disent des noms, qui rigolent. Je vois des choses aussi, pas des hallucinations mais de mauvaises interprétations de mon environnement, en ce moment ce sont des chats noirs qui me suivent et des chiens morts dans des flaques de sang. Je vais voir des psy pour ça de0uis très longtemps. Mais aujourd’hui d’autres problèmes arrivent : je suis surdoué, j’évite de le dire mais ça se ressent et je n’ai presque personne à qui parler, car mes amies parles seulement de crème antirides (oui oui a 14 ans), de série et d’acteur américains. Je suis donc assez seule, malgré mes nombreuses amies. Avec mes soeurs, c’est empoisonné : je les évités le plus possible, pris pour qu’elles ne sois pas là. L’ainée a 18 ans et est à la fac, l’autre à 17 ans et est en terminale. Si je prend trop de place sur le canapé, je fais insulter, si je fais trop bruit ont me dit de me casser etc j’essaie d’être discrète, de prévoir et de rester dans ma chambre, mais ça ne marche pas, il faut bien que je me douche, mange, sorte … Je vit avec ma mère et c’est d’elle que vient le principal problème : elle n’est pas du tout affectueuse, et me fait du mal. Pas physiquement bien sur, mais moi qui suis très affectueuse, je ne peut jamais lui faire de câlin, de bisous, l’allonger à côte d’elle … Et si il n’y avait que ça ! Elle ne m’écoute jamais, elle fait juste « ummm » » ouais » »hum hum » et me coupe pour me parler d’autre chose, sans rapport, et si je lui dit elle dit que si, elle écoute et elle me répète ce que je viens de dire, sauf que moi je veut parler à ma mère, pas à un enregistreur ! Elle ne s’intéresse pas à ma vie, je fais tout pour pourtant : AS de danse ? Elle vient pas au spectacle . Prix de bronze au concours de la BD d’Angoulême ? Elle s’en fout. Première de ma classe ? C’est bien. Chute de ma moyenne de 4 points ? C’est la 4e. Je dis tout pour qu’elle me remarque des dessins de cerfs grandeur nature, je tombe malade tout le temps (1-3 fois par mois) pour de vrai, je mange plus, je mange beaucoup. Une fois j’ai pleuré tellement fort qu’elle est venue me voir. Je lui ais parlé de la maison, elle n’a pas voulut qu’on retourne la voir, elle a étée gentille deux jours puis elle est redevenue comme avant. Chaque fois qu’elle me dis chut, qu’elle ne m’écoute pas, qu’elle m’ignore j’ai les larmes aux yeux maintenant, c’est comme si on l’arrachait le coeur … J’en peut plus, je dois me suicider pour qu’elle remarque que j’existe ? Je suis tellement triste, tellement mal. J’ai de plus en plus envie de faire une connerie, genre frapper quelqu’un qui l’insulte, sécher les cours, fuguer pour qu’elle me voie enfin. J’ai serieusement penser à me suicider. Je n’aime plus rien, ni mes amies, ni le collège, ni ma famille, ni sortir … Rien. Et puis je fais tout pour que ma famille soit heureuse, je range la maison, fait à manger et les courses pour ma mère, à 23h si il faut, j’aide l’aînée à réviser et la deuxième à faire des carnets, maquettes etc (elle en lycée d’art), mais elle me disent que je fous rien. Je sais que je ne peut pas compter sur elles, je ne leurs fait plus confiance mais c’est dur. Les seules personne sur qui je peut compter sont une amie d’Aulnay que je vois 1 fois par an, une amie que je n’ai jamais vu en vrai, a qui je parle par messages, et une amie très sympa mais carrément chelou genre loup garous vampires fées zombie… Même moi je vois que je vais mal. Parfois je pleure en cours, je fais des dessins horribles (porcs ecarrissés, montres gluants dévorants des humains, têtes de porcs tranchées). Récemment j’ai fait un dessins, une tête de femmes au cheveux suintant sur une longue collone vertébrale en train de s’arracher la mâchoire et de cracher de la fumée noire avec des dents énormes et pointues et des trous à la place des yeux. Je l’est accroché dans ma chambre. Ma mère trouve ça normal. Plus tard, je me suis rendue compte que la tête était exactement celle de ma mère. Je sais qu’elle m’aime très fort, et mes sœurs aussi, mais plus j’attends plus je pense me suicider, partir ou faire quelque chose de stupide. S’il vous plaît, aidez moi, j’aimerais tellement que quelqu’un me comprenne, car j’en ais parlé à beaucoup de gens, aucun n’a compris. Je crois que je fais une dépression. Je vous en supplie aidez moi, j’en peut plus, c’est horrible. S’il vous plaît …

    1. celine

      Bonjour jeune fille,

      Déjà je dis non au suicide !!!!!!!!! je sais de quoi je parle même difficile la vie vaut la peine d’être vécue !!!
      En plus tu m’a l’air d’être une super nana ! avec un potentiel génial ! pour l’instant tu n’as pas croiser les bonnes personnes dans ta vie mais je te promets qu’il y a des gens bien…tu sais dé-fois c’est pas toujours la famille avec qui on est bien même si on les aiment fort mais avec des personnes qui croisent nos chemin de vie. C’est pour cela que je te le redis le suicide non non non !!!! Tu es tellement riche de l’intérieur intelligente il y a pleins de gens qui aimerait avoir tous cela profite de ton savoir fais une bédé avec tes dessin blizzard comme tu dis hi hi profite de ton potentiel ouvre toi ne laisse pas les gens prendre le dessus tu es formidable !!!!!! écrit un livre tu écris tellement bien ! je pense que tu fais une dépression tu dois absolument continuer à te faire suivre et entoure toi le plus possible de gens POSITIF !!! Reste en relation avec ton amie d’ Aulnay même si c’est rare relève toi ma belle ne fais pas de bêtise je te promet c’est nul tu es bien trop intelligente le monde à besoin de jeune fille comme toi !!!!! reste en contacte sur ce site la aussi les gens te lise c’est aussi une forme d’amitié qui peux se tisser ! en tous les cas moi je te répondrai dé que je serais disponible . J’étais longtemps dans la dépression le parcoure à était difficile mais aujourd’hui tous va bien donc je peu te dire que tous iras un jour ne t’inquiète pas reste forte crois en toi et tu verra tu déplaceras des montagnes et crois moi tu as des gens qui t’aime et utilise tous ton potentiel car tu en n’as vraiment beaucoup !!!!!
      Au plaisir de te relire Josépha même ton prénom est très très beau :grin:

    2. celine

      Et n’oublie pas de revenir sur le site quand tu veux !!!

      Bise Céline

    3. Mickael

      Bonjour Josépha,

      Je suis un homme de 42 ans. Je ne vais rien rajouter à ce que dit Céline. Elle a 100% raison. Juste que j’ai été un peu dans le meme cas que toi : d’une part surdoué et toujours en attente des autres, et d’autre part entouré d’idiots inintéressants et de proches sans aucune affection, notamment par mon grand frère et ma mere. C’est comme ça ! Il m’ a fallu du temps pour intégrer qu’ils sont comme ça, et que ton sentiment triste et de depression est causé par leur nature (inée ou acquise, peu importe). J’ai mis du temps à comprendre cela et à m’en detacher un peu en vieillissant. Je n’ai eu que 2 vrais amis avec qui je pouvais parler car assez intelligents et sensibles, et assez gentils aussi. C’est hyper hyper rare, faut juste être patient. Maintenant, ca va bien, meme si il y a tjs des aleas difficiles à surmonter.

      Moi aussi petit dernier, c’etaitpas facile, mais dans qq années, tu seras indépendante, tu choisiras les personnes qui t’entourent. En attendant soit égoiste, c’est important, pense à toi, aime toi, tu es hyper intéressante, et apprends à penser que ta mere est pas extra, qu’elle n’a peut etre rien a t’apporter. Moi, j’ai mis 30 ans à comprendre que la mienne est bête, egoiste et sans une once d’affection. Et j’ai mis 42 ans à lui dire, un soir ou je me suis énervé. Pour les grandes soeurs ou grands frères, c’est parfois des enfoirés jaloux, ca arrive. Je ne parle plus a mon grand frère depuis qu’il a insulté ma femme. :shock:

      Pour finir, un conseil pour ta futur vie sentimentale … si si ca vient vite :) Par pitié, rappelles toi de mon conseil : ne tombes pas amoureux du premier. essayes plusieurs histoires avant de t’engager. Il y a des mecs qui ont le flair pour se caser avec une fille comme toi qui fera tout pour lui. C’est meme iné. Il y a tjs un rapport de force plus ou moins explicite dans un couple, il te faut pas un manipulateur.

      1. Marie-Do

        Merci beaucoup Mickaël pour ta réponse et ton témoignage :)

  7. Anonyme

    salut
    donc voilà j’ai 13 ans et j’ai de gros problèmes avec ma mère. J’ai perdu mon père il y’a quelque années et depuis entre ma mère et moi c’est une guerre constante :???: elle ne me laisse pas sortir avec mes amis et bien que je sois première elle m’épuise tout le temps en me disant que je devrai étudier plus :neutral: pour la moindre chose, ne serait-ce qu’un papier traînant par terre, une dispute énorme éclate :cry: avez-vous des conseils?

    1. celine

      bonjour,

      Je suis triste de savoir que tu as perdu ton papa; et pour ta maman elle à perdue l’homme de sa vie celui sur qui elle pouvait conter quoi qui arrive celui qui l’aurait aider dans ton éducation et toutes autre problème….et elle se retrouve seul avec toi, sa tristesse et ces angoisses….c’est horrible !!!
      Le temps remettra les choses en place mais le parcours se fait doucement elle à peur pour l’avenir elle à peur de te perdre elle a peur de pas y arriver !!!! parle lui quand tu peux ( je sais que c’est pas ton rôle c’est toi l’enfant mais elle a besoin de toi comme toi tu as besoin d’elle ) dit lui qu’elle peut te faire confiance.
      Mais n’oublie pas que tu as que 13 ans !!! ma fille à 13 ans ne sortait pas ! de temps en temps un ciné ou un anniversaire j’estime qui il y a un âge pour tous…. j’élève ma fille seul depuis qu’elle est né je connais les angoisse de ta maman et vers 14 ans j’ai vécue les pires moment avec ma fille qui se prenait pour une femme !!!!
      elle a 16 ans tous se passe bien aujourd’hui nous avons une belle relation et elle à compris que je suis la pour elle et qu’elle est la pour moi nous pouvons compter une sur l’autre. Et elle a aussi compris qu’être une maman seul ben c’est pas facile !!!!
      Dit toi que d’autre enfants on des mamans qui tombe dans l’alcool après un décès ou dans la déprime ou autre…ta maman tiens la route mais avec beaucoup d’exigence car elle t’aime et veut que ton bien…elle devrait peut être allé parler à quelqu’un toi aussi d’ailleurs faite une thérapie ensemble ou séparément il n’y pas de honte…
      Je dis à ma fille chaque matin que je l’aime et elle m’envoi un sms a chaque fois qu’elle arrive au lycée et elle me dit aussi qu’elle m’aime…..rester souder tout les deux !!!! c’est important !! moi aussi je dis encore à ma fille tout les jours ! de bien travailler et ca depuis la primaire hi hi je sais c’est pas marrant c’est juste pour dire que je suis comme ta maman ! demande lui si dé-fois une ou un ami peut venir à la maison ? si déjà tu peux pas sortir…et si elle éclate souvent pour n’importe quoi c’est qu’elle est fatigué demande lui si elle à besoin d’aide un peu ? ca lui ferai plaisir ! moi je sais que ma fille m’aide pas souvent mais quand elle le fait ouah je suis contente ! :lol: tous ca pour dire que je comprend bien qu’a 13 ans on aimerait faire pleins de chose mais tu as toute la vie pour les faires et si tu travaille bien cela sera plus facile a les réaliser car nous vivons dans un monde ou tous se paye !!! mais tu sera plus forte avec de l’amour et une confiance en toi et ca au jour d’aujourd’hui c’est que ta maman qui te le donne. Faites des choses ensemble parler vous demande lui comment elle va dans sa vie perso et en même temps profite de lui parler de toi de se que tu éprouves, devant un petit resto ou un repas à la maison que tu auras préparer…si vous rester souder je te promets que tous se passera bien et n’oublie pas que les mamans parfaite cela n’existe pas…..Bon bon bon courage à toi jeune fille, je sais que c’est pas facile pour toi tu as toutes la vie devant toi ne l’oublie pas mais la tu as encore beaucoup beaucoup besoin de ta maman et pout longtemps alors autant que tous se passe bien.
      Si tu as besoin de parler je suis la….
      Bonne continuation

  8. ve62620

    bonjour
    mon garçon a 14 ans , et entre lui et moi c la guerre .nous allons voir un psychologue chacun de notre cotes mais les choses ne change pas pour l’instant .j’en n’est vraiment marre je ne c plus quoi faire sa commence des le matin l’un comme l’autres on se supporte plus je c que c dur se que je dit mais c notre quotidien il me répond ,me contredit ,se moque de moi j’ai l’impression que c lui l’adulte et moi l’enfant moi tout se que je demande c qu’il respect les règles a la maison et surtout qu’il me parle comme un fils peu parler a sa mère comment faite vous avec vos ado j’ai essayé toutes les punissions mais il me pousse tellement a bout qu’au final il gagne j’ai essayé au contraire de lui faire confiance et tout lui laissé (sortie,tel,ordi…) mais sa ne change rien si quelqu’un aurai des conseils je suis preneuse merci d’avance

  9. Anais

    Bonjour à vous, alors je m’appelle Anaïs et j’ai 15 ans. Malheureusement pour moi je me dispute tout le temps avec ma mére et souvent il m’arrive de me sentir seule et incomprise. Là je viens tout juste de me disputer avec elle parce que je n’avais pas envie de lui dire l’heure à laquelle j’étais arrivée à mes cours de physique. En fait ce matin j’avais fait le grand ménage et du coup je n’ai pas pu terminer à temps pour ne pas aller en retard à mes cours qui débutaient à 11 heurs. Et malgré mon grand retard j’y suis comme même aller pour ne pas tout rater (j’ai assité à 1heur ou lieu de 2heures c’était mieux que rien) et en retrant je voulais passer à autre chose mais bien sur ma mère voulais comme même me faire la remarque mais sincèrement je ne supporte plus le fait qu’elle me remette à chaque fois en question et juste à cause de cela nos discussions ne tournent qu ‘au tour de ce qu’elle n’a pas aimé dans ma façon de faire ou d’agir . en bref je ne parle avec elle que pour entendre des critiques et cela me blessé car j’ai souvent l’impression que je ne suis bonne a rien et que je ne serais jamais à la hauteur de ces exigence, ça a d’ailleurs des répercussions sur ma confiance en sois . cependant en retrant j’avais essayé de détourner le sujet pour parler d’autre chose et ainsi éviter ces disputes qui n’arrangent rien et puis pour moi c’était du passé, je voulais donc utiliser le peut de temps que j’aivais pour parler avec elle et me détendre. ( avec les cours et les révisions, on a peu de temps pour passer du temps ensemble) mais bien sur ça n’a pas marcher, c’est d’ailleurs pour cela que j’ai perdu le goût de parler avec elle mémé si j’en ai bien envie.voilà à cause de cela m’a relation avec ma mère est tres difficile et le pire c’est quelle pense qu’il n’y a que elle qui a raison. Du coup souvent celle me fait du mal tout en pensant bien faire. Comment je dois faire dans ce genre de situation? De plus j’ai l’impression qu’elle ne me comprend jamais et que les discussions avec elle sont donc inutile et avec mon pére je suis mal à l’aise . quoi faire ???

    1. celine

      Bonjour Anaïs,

      Déjà tu as une maman qui t’aime et qui s’occupe de toi sinon cela lui serait complètement égal à l’heure
      ou tu vas en cours ou tous simplement ta réussite. c’est pas facile de montrer le bonne exemple à une ado qui a elle aussi une façon de voir les choses mais bon on fait de notre mieux…Pour moi cela serait hors de question que ma fille arrive quand ca lui chante en cours déjà par respect pour le professeur qui se lève tous les matins pour leurs cours. Dans la vie il y a des règles que tous le monde doit respecter malheureusement tout le monde ne peux pas faire à sa tête sinon c’est le bordel !!!! si moi j’arrive au travail quand je veux je pense que je vais avoir un problème avec mon patron et mes collègues….être ado n’est pas simple non plus je sais mais à l’époque on ne discuter pas avec nos parents temps que nous étions à la maison nous respections nos parents c’est tous ! à nous de décider le jour ou nous partions de la maison….c’est juste une histoire de respect !!!! ta maman t’aime c’est sur et elle est pas parfaite non plus. Montre lui que tu as compris se qu’elle te demande arrive à l’heure en cours, aide la de temps en temps organise ton travail pour pouvoir faire des sorties avec elle grandi un peu et si tu arrives à faire ca au moins quand c’est ta maman qui à tors tu pourras en parler avec elle, mais pour l’instant ta maman est sur ton dos car tu n’as toujours pas compris les règle de basses le respect…
      Je suis sur que tu es une jeune fille formidable et que tu as une maman qui t’aime. Ma fille est moi avons aussi des disputes je n’ai jamais lâcher une fois qu’elle avais compris se que je lui demander tout est rentrer dans l’ordre nous sommes redevenu complice encore avec des disputes mais qui nous font rire après !! elle a que 16 ans je suis très très exigeante pour l’école moi aussi histoire qu’elle puisse s’offrir une meilleur vie que moi….
      Bon courage Anaïs pour résumer tu es une jeune fille formidable qui a encore besoin de sa maman pas parfaite pour devenir une jeune femme qui elle aussi embêtera ces enfants plus tars pour la simple et bonne raison qu’on veut bien faire

  10. Anonyme

    Bonjour. Je me dispute avec mes parents alors que quand gt petite je n’entendait jamais mes parents se disputer avec ma soeur. Elle avait toujours 17 ou 16 de moyenne et aujourd’hui elle suit des études de médecine. Moi je suis en 5eme et j’ai des meilleures notes quelle mais le problème c que malgré tout, mes parents sont toujours sur mon dos pour les devoir et quand j’ai des 16 ils me disent qu’ils sont déçus et que ça aurait pu être mieux et quil faudrait qu’elle me suive plus pour les devoirs…ma mère est toujours sur mon dos pour les devoir elle les fait avec moi et tout et quand je lui pose des questions elle mengueule et dit que je suis trop pressé… Dcp c comme si elle me ré fesait le cours à la maison dcp le week end je bosse de 13h à 20h le samedi et le dimanche. C un véritable supplice et se termine toujours en larmes. Elle dit que je me pleins tout le temps, que je suis feneante, que je fais mes devoirs sans envie… Mais je n’ose pas lui dire que c’est elle qui m’en a dégouter. :mad: quand à mon père il veut toujours m’acheter plein de truc, faire ce qu’il me plait, etc et le soir quand on rentre et qu’on explique à ma mère elle dit que c’est moi qui decide, que je suis la petite princesses… Alors que c de sa faute parce que moi je ne lui demande rien et dcp maintenant je l’envoi bouler quand il me propose des trucs entendant à l’avance les réflexion de ma mère… Dcp je mengueule avec lui. En plus dans ma famille comme on est tous hyper susceptible sa se termine en larmes et c toujours moi qui prends alors que je suis victime de ça et que j’aimerais qu’ils me lâchent un peu… J’aimerais être à la place de ma soeur qu’on ne voit jamais parce qu’elle est que 10 minutes par jours avec nous, pour le repas. La situation est extrêmement pesante et au bahut g trop la pression et je suis détendue nul part, même pendant les promenades.
    Merci si vous avez tout lu :mad:

    1. celine

      Bonjour Anonyme,

      J’ai une fille du même âges que j’embête aussi encore pour les devoirs j’ai honte !!!! je dirai plus tôt pour l’organisation pour le reste non, elle est bien plus intelligente que moi hi hi ! mais elle remet souvent les choses au lendemain….je lui demande de faire de son mieux et d’être au dessus de la moyenne car je sais qu’elle peut voilà c’est le seul contrat. Elle travail bien je sais qu’elle peut faire mieux mais bon.
      Je sais pas quoi te répondre car tu as l’air de travailler plus que bien !!!! ben continue ainsi je trouve dommage que ta maman ne se rend pas compte, je ne comprend pas son exigence envers toi vu tes notes ?
      Détend toi tu es une jeune fille formidable ne stress ni à l’école ni à la maison tu peux entièrement avoir confiance en toi, juste pour rire tu peux dire à ta mère que si elle préfère tu te mets au joint et tu sèches les cours !!!!!
      alors Anonyme reste la jeune fille que tu es ! je pense qu’un avenir rempli de belles surprise t’attends et que ton travail portera ses fruits…et pour tes parents c’est dommage qu’il ne voient pas la brillante fille qu’il on a la maison !!
      Bonne chance ne change rien et ne stress pas éclate te toi avec les gens qui te comprenne….

  11. Jessica

    Bonjour,
    J’ai 20 ans j’habite encore avec mes parents. Je m’entend bien avec mon père mais pas avec ma mère. Ma mère est malade depuis environ 10 années. Elle a une tumeur et plein d’autre problème de santé. J’ai une petite soeur de 16 ans. Ma soeur c’est un cauchemar je l’a déteste. En février 2015 elle a été placé dans un foyer d’urgence ou elle y est resté pendant 7 mois alors que c’était sensé être pour 3 mois. Après les 3 mois elle était sensé retourner a la maison mais elle a changer de foyer et à été placer dans un autre foyer pour plus longtemps. Elle a été placé car elle a été dire a ses profs de classes que mes parents étaient violents envers elle. Ce qui est vrai. Depuis toute petite ma soeur vie de la violence physique de la part de mes parents. Ma mère l’a tapait avec des objets comme (cable électrique, cuillère en bois ou métal, bâton..) elle se faisait taper car elle était irrespectueuse ou elle n’obéissait pas. Ma mère allait jusqu’à lui cracher dessus ou l’a menaçait avec un couteau. Mon père lui c’était plutôt des coups de poing coup de pied et souvent quand elle était au sol. Ils l’a rabaissent décourageaient tout le temps. Quand elle était placer dans son foyer de 3 mois c’était toujours pareils quand elle venait le week end elle se faisait taper insulter rabaisser. Elle ne voulait jamais venir a la maison. Depuis qu’elle est placé dans son nouveau foyer elle n’est presque jamais venu. Elle a aussi eu des abus sexuels « léger » de la part de ma mère. Ma mère est malade elle veut qu’elle revienne mais ma soeur ne veut pas ! Elle fait souffrir ma mère alors qu’elle est très malade. Mon père passe sa vie a s’occuper de ma mère et il est très mal a cause de ma soeur. Ma soeur est aussi fautive. Elle ment manipule provoque mes parents. Elle manque terriblement de respect. Dans son foyer elle est violente agressive avec les éducateurs et jeunes. Elle obtient tous ce qu’elle veut elle est terrible .. J’en peux plus de voir mes parents souffrir a cause de elle. Tous ça est de sa faute ! Mes parents n’étaient pas méchant avec pour rien. J’ai besoin de conseils.. Je me sens seule face a cette situation

    1. celine

      bonjour jeune fille,

      Tous d’abords je comprend ta souffrance tu souffres pour tes parents ainsi que pour ta sœur !!! dur dur.
      Pour commencer ta sœur est aussi en souffrance depuis bien longtemps aussi aucun enfants je dit bien aucun enfant mérite la violence de ses parents !!!! si ta sœur était déjà violent petite tes parents aurait du la faire aider !!! je suis bien consciente que les parent son perdu devant des enfants violent mais il aurait du vraiment demander de l’aide depuis longtemps ( je dis cela sans porter de jugement sur tes parents biens sur )
      car la ta sœur est encore plus violente aujourd’hui avec tous le monde donc elle aussi est toujours encore dans une souffrance très profonde….elle ne croit plus en personne la violence cache toujours quelque chose !!!!!
      Pour ta maman je suis désoler quelle soit malade heureusement elle à ton papa encore avec elle, pour lui aussi pas facile de vouloir aider tous le monde !!!! je trouve que vous êtes toussent en souffrances !!!
      Je te trouve très courageuse de vivre avec tous cela depuis si longtemps !!!! il faudrait allé en parler a des personnes compétente qui peuvent te venir en aide, ta démarche est super tu as raison il faut vous faire AIDER….est au plus vite mais toute seul tu n’i arrivera pas, et malgré cette souffrance il faut penser à toi vie ta vie en gardant un œil sur ta famille que tu aimes ma pauvre on ne choisi pas sa famille mais on peut choisir ses amies on peut choisir de sans sortir dans la vie c’est pas facile mais tu suis le bon chemin aide toi et aide les je te trouve bien mur pour ton âges , mais tu n’ai pas psychologue ou médecin !!! et pour ta sœur si tu n’arrives pas à la voir vu sa violence écrit lui car elle aussi doit se sentir seul…mais protège toi tu as aussi le droit à ton bonheur …reste forte courage et si tu as besoin de parler pour vider ton sac on est la tu n’ai pas seul tu as fait le premier pas !!!! pour le reste tu as besoin de gens compètent !!!! une chose est sur tu les aimes et avec ca on peut déplacer des montagnes…..

      Je t’embrasse Jessica
      Céline

    2. Pascal

      Je viens de lire ton appel au secours concernant ta jeune sœur et tes parents , tu as 20 ans donc tu es majeure si tu veux un conseil prend soin de toi et vis ta vie même si c’est difficile mais vu le parcours affectif de tes parents envers toi et ta sœur je pense qu’il ne mérite pas ton attention . Je suis Papa avec 2 enfants de 16 et 18 ans que j’élève depuis leur naissance seul , mais je ne peux imaginer une telle violence envers des enfants sous prétexte quelconque comme la santé ou autre . Ma fille est très difficile à gérer mais je reste zen et affectif tout en mettant des limites mais jamais de violence physique et verbale . Je t’embrasse et réfléchis

  12. wagner

    bonjour jais un fils de 15ans qui vie chez sa maman, la il lui prend quil ne veut plus venir les wee-kend ni les vacances scolaire , quesque je peut faire je suis perdu là merci :cry:

  13. yassine

    Moi mes parents je crois parfois qu’il me déteste parfois ils ressemblent à ça :mad:

  14. aline g

    bjr moi j ai deux enfants qui vive chez leur papa je me bas pour les recupaire elle son insulte par leur papa qui dit a ma plus grand ta guelle a t il le droit et qu=e puige faire merci

    1. Marie-Do

      Bonjour Aline,

      Difficile de vous conseiller, il n’est pas toujours facile de dire
      quoi que ce soit, quand on est pas là lorsque cela se passe, et le
      fait que vous soyez séparés n’arrange pas les choses. N’y a-t-il pas
      un professionnel, une assistante sociale par exemple à qui vous pourriez
      en parler.

  15. Marion

    Bonjour,
    c’est très compliqué la relation que j’ai avec ma mère mais elle n’y met pas du tiens non plus.
    Tous les jours ELLE se permet de se foutre de ma gueule en rigolant et regarde au même moment mon père pour faire sa belle et se rendre intéressante et me dis  » Sourie Marion » (on était à table entrain de manger) et dit une autres phrase après mais je sais plus exactement mais du genre « arrête de faire tout le temps la gueule hahaha » (que c’est souriant de manger à table)bien évidemment je me suis braquée et véxée j’ai juste envie de lui en coller une car 1 fois, 2 fois ok mais faut pas me prendre pour une conne, j’aimerais bien lui sortir une phrase histoire de la faire taire et de lui en boucher un coin. Je lui en veut et notre discussions s’arrête à quelques mots par jours, on a jamais été fusionnelle mais comment lui faire comprendre que elle m’énerve et qu’elle arrête (toute discussion pour lui expliquer n’est pas envisageable MADAME a toujours raison).

    1. Marie-Do

      Bonjour Marion

      C’est sûr qu’en temps que Maman, j’aurais tendance à te dire que l’on
      a toujours raison, mais avec l’expérience je m’aperçois que ce n’est
      vraiment pas le cas.
      Pourquoi n’essayes tu pas de lui dire ce que tu ressens, que son attitude
      te rend malheureuse, une maman n’aime pas que ses enfants soient tristes,
      elle le comprendra sûrement.
      C’est vrai que n’ayant que des garçons, je n’ai pas été confrontée à
      cette problématique de relation mère-fille. Et en as tu parlé avec ton
      père ?
      Tiens moi au courant
      Bon courage

      1. Marion

        Non je n’en es pas parlé avec mon père car il n’est pas souvent à la maison mais je me vois pas lui expliqué ce que je ressens avec ma mère tout simplement, après depuis quelques jours elle s’est calmé et tant mieux. Mais c’est aussi grâce à mon frère qui est revenu ce week-end au moins elle m’oublie un peu et elle ne me dirais jamais ça devant lui. Merci

    2. celine

      bonjour Marion,

      Je trouve que ta maman se comporte comme une ado ! serait elle pas un peu jalouse ? ne rentre pas dans son jeux cela ne sert à rien vu son comportement. tu devrais essayer de lui parler de ton ressenti ( si elle le comprend bien sur ) sinon tente la communication avec ton papa…mais je te confirme c’est n’ai pas de la complicité entre mère et fille !!!! je vie seul avec ma fille jamais je me permettrez de me moquer d’elle et je pense qu’elle ne réagirai pas très bien non plus….soit forte tiens moi informer !! au pire de ton coter consulte quelqu’un si tu n’as pas d’écoute à la maison mais ne reste pas comme ca et ne rentre pas dans son jeux ! reste joyeuse et vie ta vie quand même.
      bonne continuation
      Céline

      1. Marion

        Je ne pense pas qu’elle soit jalouse mais malheureusement je ne suis pas dans sa tête. Je n’irai pas voir mon père pour parler de mes problèmes avec ma mère car je me sentirais mal à l’aise. Elle a arrêter depuis quelques jours grâce à mon frère qui est revenu un week-end pour bien se faire voir, sinon je me suis déjà confier à mon amie et m’a dit que sa ne se fait pas etc.. La prochaine fois j’essaierai de ne pas rentrer dans son jeu mais c’est pas facile. Merci.

        1. celine

          bonjour Marion

          oui je sais pas facile garde ton amie pour en parler ou à ton frère alors ! et garde le sourire vie ta vie de jeune filles ne te laisse pas décourager par son jeux même si c’est pas facile !!! et nous aussi on est la bonne continuation.

          Céline

  16. Tom

    Bonjour, j’ai 13 ans (je suis un garçon) tout aller Bien et un jour ma mère avec ces copine elle a faites une association pour les chats (qui marche plutôt bien) et depuis elle va souvent sur Facebook et quand je veut lui parler c’est comme si je n’existe pas et le soir quand elle est avec son téléphone elle ne m’entend même pas.et même quand elle a finit Facebook ou dont téléphone, ben elle le demande même pas « quecquil y a ? » ou autres je ne me sens pas assez écouter et c’est plutôt gênant.

    1. Marie-Do

      Bonjour Tom
      Pourquoi tu ne lui dis pas ce que tu ressens, je suis sûre qu’elle
      comprendra. Tu sais nous les mamans parfois après une journée
      de boulot, on a envie de décompresser et de penser à autre chose.
      Mais la meilleure chose est que tu lui en parles, ne garde pas
      ça pour toi. OK ?

    2. Céline

      Bonjour Tom,

      Voilà une maman bien occupée par la cause des chats c’est chouette !!!!
      Je trouve aussi très mignon que ta maman te manque…il faut que tu lui dise par un petit courrier sous l’oreiller par exemple ou coller au frigo, et demande lui de temps en temps si elle à besoin d’aide pour son association pour chats !!!! comme ca tu passe plus de temps avec elle ! mais ne doute pas de son amour pour toi, et dit lui que tu te sens pas assez écouter bonne continuation TOM.
      Céline

  17. mathieu

    bonsoir
    voila c’était pour avoir un conseil hier je me suis prit la tête avec ma mère a propos de chose stupide. En effet, mes parents mon appelle pour débarrasser la table comme tous les jours et ma sœur avait prit un gâteaux dans le placard et la laisser sur la table, j’ai donc dit a ma mère que je ne rangerais pas le gâteaux, car pour moi sa voulait dire qu’elle avait le droit de sortir tous les gâteaux du placard et les laisser sur la table sans les manger ( je ne c’est pas si c’est clair ). Elle a alors commencer par me dire que j’exagérais et que j’avais un comportement stupide. Quand j’ai entendue ça, sa ma beaucoup blesser et je me suis alors énerver et lui est dit que c’était peut être elle qui avait un comportement stupide et elle me répond que je n’est pas a lui parler comme sa. Serte je savais que je ne devais pas lui parler comme sa mais elle nous avait toujours dit que le respect allait dans les deux sens, or la elle n’avait pas de respect. Aujourd’hui j’en est parler a ma sœur pour savoir si c’était ma mère qui était en tord ou si c’était moi et elle ma dit que c’était moi. j’aimerais donc avoir votre avis est-ce moi qui doit m’excuser ou elle?

    1. Marie-Do

      Bonjour Mathieu,

      La tu me poses une colle, car en tant que maman, je te dirais que tu n’avais
      pas à lui parler comme ça, mais je comprends aussi le fait que tu n’aies
      pas voulu le faire car c’était à ta soeur.
      Donc je dirais 50/50 (je sais je me mouille pas), mais un gros câlin suffira
      sûrement à vous excuser mutuellement.

    2. celine

      bonjour Mathieu

      J’ai connu ca !!!! tu va tous simplement chez maman pour t’excuser pour ta réponse et que tu ne lui parlera plus jamais comme
      ca ! mais que tu voudrais bien revoir le comportement de ta sœur avec elle pour que dans l’avenir cela se reproduise plus. Tous simplement tu n’aime pas l’injustice !!!! mais que tu l’aime elle et ta sœur bien sur ;
      bonne continuation
      celine

      1. Marie-Do

        Merci Céline d’être toujours fidèle au post et de répondre
        aux commentaires, je t’embauche comme commentatrice en chef ;)

        1. celine

          :lol:

  18. Amelie

    Merci à vous Marie-Do pour l’article et les conseils, et merci aux internautes pour leurs témoignages !

    Je voulais juste attirer l’attention sur l’importance d’éviter les mots « toujours » et « jamais » dans les reproches que l’on peut faire à son enfant (quel que soit son âge d’ailleurs). Grandir en entendant dire « tu ne fais JAMAIS rien comme il faut », « il faut TOUJOURS que tu fasses le contraire de ce qu’il faut » amène à se dévaloriser et à se convaincre que quoi que l’on fasse on ne changera jamais. Or, la situation réelle est la suivante : l’enfant n’a pas réussi à faire ce qu’on lui avait demandé le jour même, mais ce n’est pas dit qu’il ne réussira pas le lendemain. Et il réussira d’autant moins s’il se convainc que la réalité est immuable.

    Quant au « mais qu’est-ce que j’ai fait au Bon Dieu pour avoir une fille pareille ? », je ne ferai pas de commentaire. Maladroit et non pensé mais qui va droit au cœur.

    J’ai conscience que ma mère était hyper-stressée quand elle disait cela et que ses mots reflétaient une grande fatigue et une grande lassitude. J’ai commencé à prendre du recul par rapport à ces mots qui m’avaient blessée le jour où j’ai compris que dans sa bouche revenaient les mots de la grand-mère. Les mêmes mots qui avaient fait souffrir ma mère enfant. Un médecin comportementaliste m’a mise en garde contre la reproduction instinctive des schémas de pensée hérités des ancêtres. Celui qui a entendu raisonner en tout ou rien (blanc/noir, jamais/toujours) aura tendance à raisonner de la sorte lui-même avec ses propres enfants, et ainsi de suite. Il est difficile mais très important de briser la chaîne.

    1. catherine

      Bonjour je suis moi même une maman de 2 enfants un fils de 16 ans et une fille de 11 ans .Votre réponse m a été très salutaire car je m aperçois que je reproduis beaucoup de mon enfance dans mon comportement vis à vis de mes enfants et surtout de mon fils car il me ressemble beaucoup mais je m aperçois inconsciemment que je peux les laisser avec des paroles qui dépassent ma pensée donc ma question vous avez été voir un médecin comportementalisme merci

  19. annick

    coucou ,

    je suis maman de 5 enfants et institutrice

    on fait toutes des erreurs il me semble que le principal c’est de le reconnaitre ,de s’excuser si l’on a prononcé une phrase blessante ,de reconnaitre ses torts !
    en échange mes enfants font de même cela entraine un respect mutuel

    il n’y a pas de honte a dire pardon à son enfant t lui le fera aussi en temps voulu
    I faut aussi toujours d’apres mon experience beaucoup leur parler les ecouter et cela des la naissance
    entretenir un dialogue une ecoute attentive ,savoir arrêter ce que l’on fait pour les ecouter me parait primordial
    ils doivent savoir que l’on est prête à les ecouter même à 3h du matin!
    Je dois avouer que j’ai eu de la chance ils n’ont pas fait de crise d’adolescence tres dure ,tout c’est bien passe dans l’ensemble mais il faut se souvenir qu’ils ne sont pas parfaits mais nous non plus !

    1. Marie-Do

      Coucou Annick

      C’est fou mais tu penses exactement comme moi : j’aurais pu
      écrire ce commentaire. Merci beaucoup de partager ton expérience. :grin:

  20. Sarah

    Quand je lis ton post et les commentaires, je me demande comment faisaient nos parents avant, sans internet, avec des ados qui ne jouaient pas sur un PC pendant des heures. Est-ce que parler de ses difficultés d’ados à son enfant et remettre les personnes dans leur statut (un parent est un parent et l’enfant n’a pas à jouer le rôle de parent : il est important que chacun ait une place à soi pour que le système fonctionne bien) comme les « choses à leur place » ne serait pas une petite solution? Et au cas où je conseille l’excellent Van d’en Brouck « Manuel à l’usage des enfants qui ont des parents difficiles » à tous les ados. J’aurai adoré que mes parents me l’offrent…
    Je suis sûre que je le relirai avec joie quand j’aurai moi même des ados émoticône wink

    1. Marie-Do

      Merci Sarah pour ton commentaire.

      Je pense qu’avant sans toute cette technicité, les familles
      parlaient plus, quoi que je me rappelle petite chez ma grand
      mère il était interdit de parler pendant les repas, et certains
      sujets ne devaient être absolument pas évoqués car tabous.
      Alors je ne sais pas ce qui est le mieux.

  21. Elina

    Ahhhh, en lisant ton article, bien entendu on se dit « mais c’est bien sûr, je ne pourrais jamais dire une telle chose à mon enfant que j’aime tant ». J’ai lu des livres, je connais la théorie, je ne veux ni rabaisser mon enfant, encore moins le blesser.
    Ca, c’est dans un monde idéal. Celui de la théorie de « comment je serai une maman formidable pour mes enfants, avec de parfaits principes d’éducation »:
    Et soudain, la fatigue, le stress, une petite bêtise en trop et voilà ces mêmes phrases qui sortent. Ce matin, gros désaccord et grosse dispute, et je me suis entendue dire que « je n’en pouvais plus de ces enfants désobéissants ».
    Et voilà comment, bêtement, stupidement, alors qu’on s’était toujours juré de garder son sang froid, on laisse sortir une phrase blessante, nulle et inutile, qui dépasse de loin notre pensée.
    Et voilà comment, ensuite, on a des enfants qui se sentent penauds, une maman qui a mal au ventre, et tout le monde qui a envie d’aller se cacher pour pleurer.
    Tout ça n’avance à rien et nous gâche sinon la journée, au moins la matinée.
    C’est fou comme, plus tard, au calme, je peux imaginer toute une liste de phrases plus appropriées à dire en pareille situation.
    Merci, Marie-Do, de nous proposer une belle piqûre de rappel. C’est toujours utile et précieux. Tu vois, rien qu’en te lisant, j’ai les yeux plein d’eau.
    Parfois, on est nul. On s’en veut. Et c’est parce qu’on est humain.
    Le plus important: ne jamais oublier de nous excuser, d’expliquer comment la goutte d’eau a fait déborder ce phase déjà un peu trop plein. Et comment, ensemble, on veut travailler pour s’améliorer.
    Et d’ajouter: je t’aime, comme tu es. Pardon.
    :cry:

    1. Marie-Do

      Coucou Elina

      Je suis désolée que cet article te rende triste, ce n’était pas le but.
      Mais c’est vrai que souvent l’on s’en veut, mais il n’y a pas de livres
      ou d’apprentissage pour le métier de parents, c’est sur le terrain
      que l’on apprend. Et des fois il y a des loupés, comme il y a de supers
      moments. Et l’important c’est l’amour que l’on porte à nos chérubins quel
      que soit leur âge ;)

  22. Sophie

    Super article :grin:
    Mes parents ont souvent employé ces phrases quand j’étais jeune, je
    sais que j’étais touchée lorsqu’il les prononçaient, mes enfants sont encore
    petits, mais dès maintenant je vais faire plus attention ;)

    1. Marie-Do

      Bonjour Sophie,

      Je suis sûre que vous ne reproduirez pas ce que vous avez vécu, si
      cela vous a fait du mal. Et c’est vrai qu’il vaut mieux commencer à
      s’exercer quand ils sont jeunes, mais je vous rassure, personne n’est
      à l’abris d’une phrase malheureuse.

  23. Dany

    Bonjour Marie-Do

    J’ai lu les commentaires, j’ai été touchée par les commentaires et je
    me suis aussi retrouvée dans certains, on se rend compte que beaucoup de
    parents sont dans la même situation
    Merci pour ce partage

    1. rousselle

      bjr voila ma situation mon mari trouve inamissible que j ‘ai fait les devoirs de notre fille de 12 ans a 19h30 alors qu’elle avait tout le temps ce dimanche apres midi mais je lui ai fait car elle est platre d’un bras jusqu’au coude mais je lui ai dit qu’elle aurais plus me le dire avant et en mon mari c’ est mis en colere contre moi pour ca il a dit que se n’ai pas normale. :oops: :oops:

      1. celine

        n’importe quoi !!!! vous avez bien fait de l’aider et de lui dire que la prochaine fois elle aurait pu vous prévenir plus tôt c’est vrai ! mais bon c’est Pas la peine d’en faire une montagne !!! si chaque femme devrait piquer une crise quand un homme viens au dernier moment chérie tu peux me repasser cette chemise pour demain !!!!!!

        1. Marie-Do

          Merci Céline, je n’aurais pas mieux dit :mrgreen:

  24. Sylvie

    Des témoignages qui font peur par moment dans la relation qu’entretiennent
    certains ados avec leurs parents. La communication a l’air d’être absente dans
    beaucoup de situations.

  25. Pauline

    Bonjour !
    J’ai 13 ans et la relation avec ma mère n’est plus du tout la même. Je ne sais pas pourquoi… Mes deux premières années de collège se sont très mal passées (au college) mais pendant les vacances, j’ai changé, j’ai pris en maturité et j’ai voulu plus d’indépendance, de liberté et puis je n’étais plus d’accord avec mes parents sur certaines choses. Je ne respectaient plus certaines règles (comme ranger ma chambre, plus de portable à 00h30…). Le problème c’est que je suis devenue jalouse de ma petite soeur, j’ai l’impression qu’elle a plus de choses, plus d’amour surtout, oui car c’est ça qui me manque le plus avec ma maman. Je lui en parle mais elle me dit que j’exagere, que je fais la malheureuse et que pourtant j’ai tout. Moi je l’aime, elle aussi mais j’en demande toujours plus et je souffre de n plus être aussi proche d’elle. J’aimerai revenir en arrière. Je vais sur les sites de ce genre car moi même je ne me comprends pas.

    1. Lise

      Salut,

      J’ai un peu le même problème que toi (la seule différence étant que je n’ai pas de petite sœur :wink: ).
      En revanche j’ai des cousines… Et c’est exactement la même chose que pour toi, j’ai vraiment l’impression que ma mère leur offre plus d’amour à elles qu’à moi ; et le plus blessant, c’est qu’elles ne sont que ses nièce, tandis qu’à moi ; sa FILLE, elle n’offre pas cet amour. Alors oui, peut-être que ses nièces correspondent plus à l’idéal qu’elle se faisait de la « fille parfaite », mais je pense qu’étant donné que je reste sa fille, elle devrait réfléchir à ça. Si j’essaie de lui en parler, elle nie les faits ou elle me dit que je devrais réfléchir moi aussi à mon comportement avec elle (qui est tout à fait normal je pense…). Souvent, je rêve aussi de revenir en arrière dans mes relations avec ma mère, à l’époque ou nous étions encore complices…

      Voilà voilà…

      Tout ça pour dire : je te comprends, courage… La situation (si ce n’est pas déjà le cas vu que ça fait un certain temps que tu as posté ce message) s’améliorera peut-être à force de persévérance dans tes relations avec elle!!

      Lise

      1. Marie-Do

        Merci beaucoup Lise d’avoir répondu à Pauline, j’apprécie vraiment, cela
        m’aide beaucoup que des lecteurs participent, car il est vrai que je n’ai
        pas toujours la réponse, ou des fois je l’avoue je ne sais pas quoi dire. :)

  26. SekaiofThyme

    Bonjour,

    J’ai 17 ans, et j’ai quelque problème avec mes parents au niveau des relations amoureuses mais surtout sexuelles.

    Je suis très ouverte d’esprit et pour moi, une relation sexuelle m’est possible, si, mon partenaire et moi nous aimons vraiment, qu’il y ai un respect mutuelle et aussi que les deux soit d’accord bien sur.

    Je ne suis sorti réellement avec 3 garçon, dont 2 ou je l’ai fait. Le premier je ne l’ai pas fait car je n’étais pas prête. le deuxième fut le plus long (2 ans) et je n’ai aucun regret. Puis le troisième, avec qui je sort encore
    je suis très sérieuse dans mes relations et je reste tout de même indépendante. Les garçon avec qui je suis sorti m’ont tous réellement aimaient et je les ai aimais aussi, j’en suis certaine. (bien sur je me protège, je prends la pilule et toujours un test pour les MST)

    Cependant mes parents n’accepte pas du tout ma façon de penser. Mon père l’a nié complètement et fait comme si j’étais encore un bébé.

    Ma mère, a eu une crise d’urticaire grave dû au stresse que la nouvelle lui a apporter… Maintenant, elle me le ressort souvent pour me faire culpabiliser pour que je suis sa façon de penser… Elle m’as traiter plusieurs fois de manière moins cru de « catin » « salope » « tapin » et que je ne devais pas être comme ça a mon âge comme si c’était un ordre, non pas pour me protéger mais uniquement pour son image et sa morale. Pour elle, a nôtre âge, les garçon sont tous des enfoirés qui sortent avec la fille que pour le sexe ce qui ne fut pas le cas des mes 3 copains. Elle ne m’accepte pas et n’est pas ouverte a la discussion. Cela me blesse beaucoup.

    J’aimerai vraiment que mes parents m’acceptent comme je suis et arrêtent de me comparer a leurs vision de la petite fille qu’il aimeraient garder.
    Je ne sais vraiment plus quoi faire. Car j’en souffre beaucoup. Je déteste mentir a mes parents mais j’ai l’impression que c’est ce qu’ils veulent…

    Que dois je faire ?

    Merci d’avance

  27. Guillaume

    Bonjours a tous, j’ai 17 ans et demis et j’ai un problème avec ma mère : je n’aime pas faire mes devoirs car je trouve ça lent, « chiant » et et je n’avance pas, je reve beaucoup. niveau notes c’est pas le mieux je vais redoubler une 3eme fois ma 1ere » elle me dit souvent qu’est ce que j’ai fait pour avoir des enfant comme ça » et j’ai l’impression de ne pas etre ce qu’elle veut que je soit.
    Aidez moi car elle me dit que ca la rend « malade » et meme des fois elle pleure a cause de mes notes malgrès mon redoublement en 1s

    1. Marie-Do

      Bonjour Guillaume
      Si ta mère te dit cette phrase, elle ne le pense sûrement pas, mais de te voir faire aucun
      effort pour tes études doit la décevoir. Essaye de parler avec elle, et toi ne peux tu
      prendre sur toi pour bosser plus, car c’est quand même ton avenir qui est en jeu. Et si
      tu as des difficultés scolaires, cherche de l’aide, car tu sais le travail paye toujours.
      Courage :)

    2. Véronique

      Bonjour,

      Comme tu n’aimes pas faire tes devoirs , pourquoi tu ne vas pas faire au bac professionnel , un métier qui te plait ? Comme en 1ereS c’est difficile pour vous , normal c’est décourageant de redoubler .

      Il faut en parler avec ta maman , ce que tu ressens . ou alors aller voir un psychologue avec ta maman .

      Est ce ta maman voit les professeurs ?

      J’aimerai vous aider , je ne sais pas si tu as des idées pour l’avenir , quel métier qui te plait ?

      Cordialement .

  28. Martine

    J’ai élevé une jeune fille pendant 12 ans, elle a rompu avec sa famille naturelle. Nous lui avons tout apporté pour qu’elle vive comme les autres jeunes filles , à ses 18 ans elle a choisi de rester parmi nous ce qui nous ravissait, hors en novembre elle a fait la connaissance d’un jeune homme et là tout à basculer elle s’est enfuie de la maison sans nous avertir sans raisons pour vivre chez les parents de son copain!!! Le ciel nous tombait sur la tête mais je suis restée présente car ce comportement ne lui ressemblait pas !!! Au fur et à mesure nous avons renoué contact elle est venue manger à la maison avec lui et il a été froid distant fuyant, je n’ai pas pu rester 5mn avec « ma » fille car il était derrière nous sans arrêt……. A ses 20 ans on lui a apporté ses cadeaux dans sa voiture au travail, car il n’y a que là que nous pouvons la voir , à la sauvette, en cachette …… entre temps elle a pris un appartement bien sûr avec lui sauf que c’est elle qui paie …. j’ai voulu lui dire le genre de garçon qu’il était et là plus de nouvelles….. Dimanche nous sommes allés lui mener des papiers urgents à signer nous sommes restés dehors :( terrible humiliation , elle nous a pas ouvert……. Je le soupçonne de la manipuler et je suis impuissante!!!! Quelle attitude adopter je suis perdue, je suis très angoissée face à cette situation!!! Si quelqu’un parmi vous à connu ce « problème » je serai heureuse d’avoir vos avis!!!! Dois je l’abandonner ? dois je la laisser sans lui donner de nouvelles pour qu’elle réalise? Merci pour votre aide !!!

    1. Marie-Do

      Bonjour Martine

      L’abandonner surtout pas, vous l’aimez trop et vous risqueriez de vous en vouloir
      toute votre vie.
      Moi je ne peux vous donner de conseils, n’ayant jamais rencontré ce problème.

      Il vous faut de l’aide extérieure de professionnels qui ont sûrement déjà rencontré
      ce genre de situations.
      Avez vous vu la liste que j’ai faite avec les numéros d’urgence, vous y trouverez
      surement le bon interlocuteur, qui pourra vous aider.
      Je vous donne le lien.
      http://www.ado-mode-demploi.fr/infos-ados/infos-pratiques/numeros-durgence-special-adolescent/
      J’espère que vous me donnerez des nouvelles.
      A bientôt
      Marie-Do

    2. Audrey

      C’est difficile mais si elle est sous emprise ça peut prendre du temps. Elle n’a personne d’autre? Pas de frères ou de sœurs? Essayez de garder le contact, sans juger son compagnon, même si ça vous démange, pour qu’elle ait quelqu’un vers qui se tourner le jour où elle se rendra compte. Avez vous entendu parler des manipulateurs narcissiques?
      Bon courage en tous cas…

  29. Fred

    Bonjour,

    Je suis en situation de handicap moteur, je suis limitée dans les activités. J’ai mon fils de 13 ans, très gentil, serviable mais il s’isole beaucoup dans sa chambre. Que faire ?

    1. Marie-Do

      Bonjour Fred, pourquoi ne pas lui dire, et si on parlait un peu tous les deux,
      raconte moi un peu ta journée, etc…. Quand au fait de s’isoler, c’est une
      habitude de beaucoup d’ados, ils se mettent dans leur petit jardin secret,
      dans leur antre. Mais qui fait il ? Le savez vous lorsqu’il s’enferme. Posez
      lui la question, il y a peut être des activités que vous pouvez faire en commun
      malgré votre handicap. Essayez d’en savoir plus ! En tout cas tenez moi
      au courant.
      Bon courage
      Marie-Do

  30. celine

    Bonjour,

    Quand je lis tous ca je me sens moins seul…..mais si triste.

    Maman d’une jeune fille de quinze ans que j’aime a en crever….et dans ces yeux j’ai l’impression qu’elle me haï…

    1. Marie-Do

      Bonjour Céline

      Parent d’ado est vraiment pas facile pour nous tous.
      Votre fille ne peut vous haïr, dîtes lui ce que vous ressentez,
      essayez de discuter, je suis sûre qu’elle va vous rassurer,
      et vous prouvera qu’elle vous aime autant que vous l’aimez.

  31. Alexandra

    Bonjour

    Je suis dépassé par les événements avec mon fils de 18 ans. Depuis qu’il a 18 ans c’est « je suis majeur je fais ce que je veux  » . Il est apprentis en cuisine. Il avait décidé de continuer en BP et les copains il veut tout arrêter sans savoir ce qu’il veut faire. Il sort on lui dit de rentrer à 23H00 comme il travaille le lendemain et monsieur rentre à 3h00 du matin sans nous prévenir. On l’appelle car on se fait un soucis pas possible et lui nous répond même pas. On pense des nuits blanche avec mon mari mais lui sans fou completement. Que faire ?

    1. Carole

      Votre fils a 18 ans. Il est majeur. A mon avis, votre attitude est inappropriée. Il a le droit de décider de son orientation professionnelle, de rentrer à l’heure qu’il veut le soir. Sinon, à quel âge lui donnerez vous cette autorisation ? :sad: . A mon avis, sa « révolte » est saine. Il veut simplement avoir le droit de faire sa vie (après il est pas obligé de vivre chez vous, blanchi, nourri… C’est à vous de voir…). Bon courage

      1. Marie-Do

        Merci Carole pour votre réponse, car il n’est pas toujours évident de donner
        des conseils, car chaque ado et chaque vie de famille est différente.
        Peut être Alexandra devez vous lui dire que comme il vit toujours chez
        vous, il doit respecter les règles de la maison, mais peut être les assouplir
        à cause de son âge et qu’il doit aussi y mettre un peu du sien

        Bon courage
        Marie-Do

  32. c16

    Depuis des années mon fils est indiscipliné à l’école comme à la maison, il est insolent, ne respecte pas les règles de vie en communauté, il n’est pas méchant mais insupportable. Il change souvent d’attitude selon la personne qu’il a face à lui et si son père est là ou non, il refuse de travailler à l’école, etc.
    Après quelques années en suivi psychologique, on m’a dit que c’était à lui de mûrir, moi je ne sais plus quoi faire, et il est tellement pénible que je n’arrive plus à me montrer affectueuse, du coup je culpabilise et me sens stressée vis à vis de lui… :sad:

    1. Marie-Do

      Le changement d’attitude, c’est vrai est malheureusement un trait de l’adolescence.
      Avez vous essayer de parler avec lui, de savoir ce qu’il a, ou le dialogue avec
      lui est impossible ? Moi j’ai eu la chance de pouvoir dialoguer avec mes 3 fils,
      même si cela n’était pas toujours évident, et ainsi essayer de trouver des solutions.
      Peut être que vous montrer affectueuse et lui montrer que vous êtes là pour lui serait
      une solution, mais je ne suis qu’une maman, et non un professionnel, alors difficile
      de vous donner des conseils.
      En tout cas bon courage
      Marie-Do

  33. Anais

    Bonjour,
    J.ai un problème avec ma mère elle est devenue bizarre
    Quand je dis j’en ai un peu asser ( se qui ne me paraît pas vulgaire ) elle me dit arrête de dit des gros mots comme sa du coup je n’ose plus parler avec elle car des que je dit quelque chose elle se braque se vexe et voilà
    Par exemple quand je dis que je me suis bien amusé avec mon père elle dit : merci merci dit aussi que tu ne m’aime pas alors que je n’ai en aucun cas dit que je ne l’aimais pas ou que je ne m’amusais pas avec elle
    Sa m’énerve car je joue tard 2 rôle : moi vraiment quand je suis avec ma famille mes amis etc… Et je joue aussi qlqun que en temps normal je détesterai. Par conséquent je n’ose plus sortir car mes amis habite loin et c toutes une organisation pour les voir . Mon père travaille énormément et ma famille habite trop loin pour que je puisse aller les voir
    Et mon frère a abandonné l’affaire et passe ses journée devant l’ordinateur. Je deviens petit à petit comme lui et sa m’ecœur de rester comme sa .
    Je déprime énormément
    J’ai 13 ans donc je ne pense pas faire une crise d’ado et mon frère en a 18
    Se qui me dérange le plus c’est que des que je dit quoi que se soit elle dit que je suis vulgaire il suffit que je disent merde pour que se soit le GROOOOOOS DRAME
    C’est vraiment abuser
    Aider moi je n’en peux plus je ne sais plus quoi faire :sad: :cry:

    1. Marie-Do

      Bonjour Anais,
      Tu as essayé de lui poser la question de savoir pourquoi elle réagit comme
      ça, je sais c’est pas toujours facile. Elle a peut être peur pour toi, et
      c’est sa façon de réagir, et qu’en pense ton frère quand elle te fait ce
      genre de réflexion. Tu lui dis que tu te sens pas bien, il ne faut pas
      garder ça pour toi car ce n’est pas normal de déjà déprimée à ton âge.
      Bon courage et essaye le dialogue, c’est la meilleure solution.

  34. Moi

    Bonjour !

    Moi aussi, parfois, je déteste mes parents. J’ai 14 ans. Parfois, ils me traitent de menteuse pour telle ou telle chose, mais même en sachant que je suis innocente, je n’ai souvent pas d’argument pour m’exprimer, ce qui m’enfonce encore plus. C’est déjà arrivé plusieurs fois. Dans ce cas-là, j’avais passé presque tout l’après-midi à chercher de bonnes friandises pour faire une fête de Pâques originale, mais, ils n’avaient même pas cherché à savoir pourquoi je cherchais des chocolat sur Internet.

    Mes parents ont prononcé plusieurs de ces phrases, telle que « On ne peut pas compter sur toi, on ne peut paas te faire confiance », « Si tu m’avais écouté… Tu ne veux jamais m’écouter… » ou encore la phrase de la comparaison avec les gens auxquelles, je suppose, ils voudraient que je ressemble, ou en me comparant à un ami dans la même situation scolaire que moi.

    Les parents d’une amie ne la dispute que très rarement, et elle est très bonne à l’école. Et parfois, je me demande si être sévère sert à quelque chose. Ma mère crie souvent, et j’en ai marre. Quand mes frères se font disputer, je sais qu’il ne faut pas que je la croise pendant plusieirs heures, alors je reste dans ma chambre, car, sinon, je deviendrais le bouc émissaire et trouvera par n’importe quel moyen un truc à me reprocher.

    Parfois, je leur dis des choses, je les préviens d’évènements quelconques, mais diront souvent, plus tard, que je ne leur ai rien dit à ce propos, et me disputent. De plus, je ne veux pas ressembler à ma mère, mais on dirait qu’elle fait tout pour : même couleur préférée, même coiffure etc…

    Bref, je ne les aimes pas plus que je les aimes, le plus souvent…

    1. Marie-Do

      Bonjour TOI

      Difficile l’adolescence et à ce que je vois tu es perdu face à la réaction de tes parents.
      Je pense que tes parents essayent de faire ce qui leur semble le plus juste, mais tu
      sais le rôle de parent d’ado est pas évident, on le découvre en même temps que vous
      grandissez.
      Essaye de discuter avec ta maman, trouve un truc sympa comme aller boire un verre,
      ou un petit repas ensemble, et essaye de lui dire ce que tu ressens, cela ne peut être
      que bénéfique.
      Et qui risque rien n’a rien.
      Tiens moi au courant
      Bon courage

      Marie-Do

  35. Song

    Les infos présentées sont pertinentes et intéressantes. Cet article est pas mal du tout, cela permet d’y voir un peu plus clair car le sujet est finalement moins évident qu’il n’y parait.
    Valentin Pringuay / Presse-citron.net

    1. Marie-Do

      Merci Song, je suis ravie de voir que que quelqu’un de Presse-citron soit venu
      faire un petit tour ici.

  36. paula

    Exact rien n est gagné. Tout est dans la communication.

    1. Marie-Do

      Bonjour Paula
      Oui la communication est la chose la plus importante selon moi.

  37. sondoss

    :evil: :evil: :evil: :evil:

    1. Marie-Do

      Ben pourquoi donc, c’est par rapport à quoi ces icônes ?

  38. francia

    mon fils de 14 ans est introverti il ne veut sortir ni avec moi ni avec ses copains il reste enfermer dans sa chambre et je m’inquiète. ses notes ont baissés je trouve qu’il est taciturne il reste que sur son ordinateur il est boudeur et c’est énervant. je lui demande s’il a des problèmes il me dit que non que c’est moi qui me fait des idées. y a t il des parents qui sont dans le même cas . Votre réponse sont les bienvenues

    1. Marie-Do

      Bonjour Francia
      J’ai eu le même souci avec un de mes fils. Lorsque je vous lis, j’ai l’impression que c’est
      moi qui parle. Je n’arrivais pas à savoir ce qu’il avait. Je lui ai un jour proposé de
      venir au resto avec moi, je l’ai laissé choisir le lieu. Et nous avons réussi à discuter
      il m’a avoué ce qui n’allait pas, qu’il pensait que je n’en avais rien à faire et que
      c’est pour ça qu’il ne m’avait rien dit. Je lui ai dit que nous l’aimions et que nous
      serions toujours à ces côtés. Nous avons trouvé et cherché des solutions ensemble
      à son souci et depuis ce jour il a réussi à se confier à moi quand cela n’allait pas.
      Je sais que j’ai eu de la chance qu’il me parle.
      De plus avec ce blog j’ai eu beaucoup de contacts avec des parents et je peux
      vous dire que vous n’êtes pas la seule dans ce cas, l’adolescence est une période
      pas facile pour les parents.
      Tenez moi au courant
      Bon courage
      Marie-Do

  39. Véro

    Bonjour , je suis une maman malentendante j’ai une fille de 15 ans , une grosse crise d’adolescente , Elle a fait une rencontre d’un garçon de 15 ans sur ASK , depuis début septembre avant la rentrée …Elle est en seconde , premier trimestre ses notes sont juste , normal pour le début de la seconde … et le deuxieme trimestre ça a vraiment bcp baissé .

    Elle est souvent sur son portable discuter sur SMS avec son copain qui est actuellement sur Gourdon , on habite à bordeaux ..Elle ne gère pas bien ses devoirs toujours avec son portable , combien de fois je lui ai repeté de laisser le portable à coté pour qu’elle puisse avancer ses devoirs ( c pas facile ) … Il parait que son copain a un cancer aux poumons il a 15 ans . Premiere semaine de vacances elle était renfermée dans sa chambre discutait avec lui sur SMS ET SUR ASK , ce qui me fait peur ils ne sont jamais vu ensemble .

    Elle téléphonait assez tard durant les vacances vers 3h – 4h du matin , ça m’enerve je voulais qu’elle se repose et avancer ses devoirs vu elle n’a pas bossé la premiere semaine de vacances , elle a fait tres peu du deuxieme semaine … Elle m’a dit j’ai le droit de téléphoner pendant les vacances , je lui ai dit de respecter les horaires pas tard … ca l’enerve , car il est malade il a besoin de parler …Comme ils échangent de photos , pas de skype pour faire un coucou ..

    Soit disant que la maman de son copain est déplacée sur Bordeaux , Il n’est pas venu avec sa maman , pour rencontrer ma fille… car il avait marre que ma fille pleure tout le temps , à cause de moi , on se dispute souvent , mais on discute bcp ensemble …

    ce que je comprends pas qd on aime qqu un , on a tellement envie de se voir … tant de questions que je me pose …

    Ma fille m’a dit j’aurai un rendez vous avec la prof principale , pour discuter , de ses notes ..

    Hier soir elle m’a dit pardon , de t’avoir insultée et elle se rend compte que c’est une étape de la crise d’ado …

    J’aimerai qu’on m’aide , je suis perdue ..

    Une maman qui aime bcp sa fille

    1. Domi

      Bonjour.
      Vous êtes-vous posé la question de la « véritable » existence de ce copain de 15 ans ? Les ados sont vulnérables. Votre fille n’a jamais rencontré son copain ? Il y a peut-être une bonne raison à cela. Il faut faire attention. Les gens ne sont pas forcement ce qu’ils disent être. Je ne voudrais pas vous affoler mais derrière ce « copain de 15 ans qui a un cancer des poumons » se cache peut-être un pervers adulte qui essaie d’apitoyer votre gamine. Quand elle sera vraiment amoureuse, vraiment mordue, et après avoir discuté pendant des heures par sms et pleuré toutes ses larmes sur le sort de ce pauvre gars, ça finira par arriver, il pourrait lui faire faire n’importe quoi. Meme si à ce moment là elle se rendra bien compte qu’il n’a pas 15 ans et que son cancer est un attrape couillon. Faites attention, s’il vous plait.

  40. Carole

    Elle t’a dit pourquoi elle ne voulait plus aller au lycée? Peur de l’échec ? Harcèlement? Bon courage à toi

  41. sonia

    une maman d’ado paumée je suis… ma fille de 16ans a un mal être. elle me dit rien et comme je suis une introvertie je me tais aussi . j’ai peur de dire des choses regrettables si je parle. en lisant les commentaires cela me remet en confiance .je précise que je vis à l’ile de la Réunion du soleil tout le temps mais pas dans ma maison ces derniers jours. je veux éviter le décrochage scolaire ,elle ne veut plus aller dans son lycée. c le statu quo ,je ne sais pas quoi faire .aidez moi! merci!

    1. Marie-Do

      Bonjour Sonia

      J’ai une amie qui a eu le même problème que vous, elle a trouvé
      de l’aide auprès d’un psychologue. Elle s’y est rendu avec son fils
      un peu comme une thérapie de couple, et ensembles ils ont trouvé des
      solutions. Chacun a pu s’exprimer et exprimer son mal être.
      Je vous souhaite beaucoup de courage

      Marie-Do

  42. Benoist Max LEROY

    et si je peux me permettre, il faut toujours différencier ce qu’on reproche à l’ado de ce qu’il est.

    Un ado peut avoir un comportement idiot, mais lui, sa personne, ne l’est pas pour autant….

    « Je t’aime, c’est ton comportement en ce moment que je n’aime pas… »

    et puis on ne dit jamais trop à ses enfants qu’on les aime.

    et la différenciation du comportement et de la personne est aussi un petit exercice a faire quand on s’isole au calme pour se recentrer….

    ;)

  43. Benoist Max LEROY

    bonjour

    je ne suis pas ici pour faire de la publicité (puisque je ne travaille que dans ma région) mais notre profession, les coachs éducatifs servent à cela (attention aux charlatans, chez moi un coach éducatif est obligatoirement éducateur spécialisé avec au moins 8 ans d’expérience). Il est difficile de donner des conseils généraux car chaque ado est différent mais si je peux parfois donner un avis ou un conseil ici, j’en serais ravi.

    BML

  44. Carole

    J’ai exactement le même problème avec mon fils de 15 ans. Cela me déprime complètement. Je pleure souvent toute seule. Je ne sais pas quoi faire. J’ai une amie qui a connu la même chose avec sa fille. Elle a failli faire une dépression nerveuse. Elle m’a dit de tenir le coup, parce que ça passe, et qu’à présent avec sa fille qui a 19 ans, tout se passe à merveille. Moi je ne sais pas si je vais tenir plusieurs années comme ça, avec cette détestation. Moi aussi, comme vous, je ne supporte plus mon fils. Le soir je m’arrange pour rentrer tard. Je redoute les confrontations avec lui. Que faire? J’ai contacté une association: l' »école des parents ». Ils font un bon travail. C’est déjà un soulagement. Bon courage à vous.
    PS: Il faudrait des lieux où l’on puisse se rencontrer régulièrement entre parents pour parler. De tels groupes existent, mais c’est souvent pour des problèmes graves, d’anorexie ou d’addictions.

  45. aydas

    desole un bug de l’ordi
    Bref je disais que j’aime beaucoup ma fille,mais depuis ses 13 ans,nous ne paratgons plus que colere,refus d’autoritée,caprices,elle repond,m’envoie ballader,et se met souvent dans un mutisme qui me met hors de moi.
    Je suis aujoudhui arrive a un stade ou je la supporte plus,et quand je me fait viloence,elle ne fait que passer derriere moi,peu importe ce que je fait,elle defait ce que je fait,j’ai l’impression de voir ma mere,je subis son autoritee,et ses choix,et c’est ettouffant ,aidez moi ,je sais plus comment la prendre,elle n’ecoute pas,ne ragis pas,et quand elle le fait c’est pour me parler comme une « merde »

  46. aydas

    Bonsoir,j’ai lu vos commentaires,certes ce que l’ont dit ,ils oublient pas,mais en pls ils nous le font payer avec ou sans envie,mais pas toujours facile a mettre en pratique vos conseils,
    Voila moi je vis seule avec ma fille de 23 ans et ayany ete toujours seule avec elle,ca n’a pas ete toujours facile cote education,,nous n’avons jamlais partagee ce lien affective d’une mere a une fille,mais je l’aime beaucoup et je commence a

  47. Moi

    Vous savez moi j’ai 16 ans et j’ai une mère réellemnt gamine et constament énervée. Ça lui arrive péter des canles sans raisons ou pour des choses futiles. Les phrases çi desus elle me les a deja dit des centaines de fois. Mais le pire ça a ete le « Au fait c’est quand que tu part? Ça fera du bien a tout le monde ». Maintenant elle peut etre sur que je ne vais pas trainer, mon pere m’a comprit et a acheter un umpartement a mon nom). Faite juste attention a ce que vous dite, meme si vous ne le penser pas ou vous pouvez etre sur que vous ne risquez pas de voir vos petits enfants. Personnellemnt elle ne les touchera pas. Quand j’avais 6 ans je lui ai dit « je te déteste » je ne savais rien a la vie mais au fond je le pensais vraiment.

    1. celine

      bonjour jeune homme

      dur dur d’être ado !!! et dur dur d être parents juste pour info !!!! ta maman est pas parfaite non plus comme toi !!!! mais bon tu as un super Papa par contre j’aurais aimer avoir cette chance….moi quand j ‘ai quitter la maison je me suis assumer seul…mais parents pas PARFAIT mon transmit ca envole toi va y fonce mais debrouille toi… bonne continuation et croque la vie

  48. léna

    Bonjour moi même je ne suis pas vraiment une ado je n’ai que 13 ans mais il y a 2 jour je me suis disputer avec ma mère pour un truc tout bête donc je suis partit dans ma chambre et lorsque je suis descendu pour me faire a manger j’ai esseyer de renoué la discution et malheureusement mon frère avait fais une bétise donc qui dit bétise dit dispute a nouveau entre mon frere et ma mère se qui l’avait dukou d’autant plus enervé donc quand je me préparer a manger et que j’ai esseyer de lui parler elle ma dit « de toute facon je n’ai pas envie de vous parler(moi et mon frere) vous me decevez  » et c le mot décevez qui ma frustrer et dukou de puis 2 jour je reste enfermé dans ma chambre je mange dans ma chambre je fait tout dans ma chambre comment faire
    léna Article récents ..Avez vous le QI d’une huître ? Découvrez le grâce au café ;) My Profile

    1. pascale

      Chère Lena,
      Quand il est difficile de parler, on peut essayer d’écrire un petit mot tout simple, ou un SMS: « je t’aime, je comprends que tu sois stressée, essayons de comprendre mieux le point de vue de chacune. Comment pouvons-nous faire pour ne plus nous disputer? ».
      Avec mon fils c’est pareil. Il y a des crises parfois violentes. Après ça s’arrange. Chacun s’excuse de s’être emporté. On essaie de trouver des moyens pour éviter d’en arriver là la prochaine fois. Ce qui provoque ces situations, c’est souvent le stress, la dernière fois par exemple à cause du ménage qui n’était pas fait. Je lui ai demandé de m’aider de temps en temps, même s’il a beaucoup de travail à son lycée. Ce sont des petits gestes qui comptent: qu’est-ce que je peux faire pour t’aider? Si tu veux je peux aller faire quelques courses… etc..Si on est déjà stressée, ou inquiete, la moindre étincelle fait exploser les choses. Je ne sais pas si ces quelques lignes vont t’aider. Je crois que l’important c’est de se dire qu’au delà de la maladresse de certains mots il y a de l’amour. Bon courage

    2. celine

      bonjour jeune fille

      Je pense que ta maman est déborder….cela n’ai pas une raison !!!!! je suis sur qu’elle vous aime très très fort…
      mais quand c’est comme ca fait lui un petit mot que tu mets discrètement sous son oreiller pour lui dire que tu l’aimes mais aussi pour lui dire se qui ta fais mal…..

      bon courage :wink:

    3. Marie-Do

      Merci Pascale et Céline pour vos réponses,
      c’est chouette que vous m’épauliez ;)

  49. audrey

    bonjour à tous,
    je traverse moi aussi une période difficile avec mon fils de 11 ans. maintenant on parle de pré-ado mais il a toujours été difficile. il répond, il se rebelle, il se croit supérieur à tout ou au contraire nul, il est infernal avec sa sœur. quand on me demande le positif sur lequel je pourrais le féliciter et bien je n’en trouve pas. dans une journée, il ne se passe rien de positif… ça crie, ça rechigne, ça traine les pieds … c’est l’enfer

  50. Sucremiel

    Hey, mes parents me disent pire à moi, ma mère me dis qu’elle va mourir et qu’elle sera soulagée mon père m’insulte et me dis qu’il va me laisser dans ma merde quand je conteste, il me dénigrent et mon estime de moi j’ai du la construire toute seule.

    Juste pour dire que des fois on peux s’emporte vite (les hormones :-P ) mais franchement vos n’imaginez même pas à quel point ça peut nous faire mal ce que vous dites, et que chaque mot qui sors de votre bouche, construira l’adulte que nous serons plus tard alors imaginez ce que:

    « Tu sers à rien ! Tu me fais chier ! J’vais t’abandonner sale gosse ! De toute façon moi je m’occupe plus de toi ! Sale menteuse/menteur ! Cet enfant est trop con ! »

    Vont donner comme adulte plus tard :-?

  51. lesaunier

    bonjour, sa n’a rien avoir avec sa, mais je préfére en parler, voila j’ai 15 ans et je me dispute souvent par sms avec une amie, je lui ai demander si elle pouvait me preter quelque chose (mais elle était parti en vacances) et elle ne repondais pas et sa n’étais pas dans son comportement habituelle, et je lui ai dit « fuk » et elle m’a repondu fuk sa s’écrit avec un « c » donc je lui ai dit sauf que moi j’ai eut mon brevet (ce qui n’est pas son cas) et je me suis un peut vanter…. j’ai donc un peut insisté et pour la faire réagir je lui ai dit « passe de mauvaises vacances » et apres elle s’est enervé, ce qui est evident, appres je lui ai mit entre parenthse que (sa mere a un elevage de chien et il habite a cote de chez moi) les chiens faisait que d’aboyer, et je me demander si s’était normale, et la elle a commencer a s’enerver et son pere a appeller ma mere en la menacant, donc la demain, avec ma mere on va voir sa, et je vais me faire passer un savon ….
    Comment faire ???

  52. Farida

    Bonjour,
    Chere Marie-do aidez moi

    Mon fils est parti étudier à l’étranger à l’age de 17 ans et j’avais tellement peur pour lui et peut être que j’avais peur de le perdre que je l’appelais tous les jours façon de garder le lien et de m’assurer qu’il ne faisait pas de bêtises mais je n’avais plus la capacité de le surveiller ni de savoir s’il sortait tard le soir, s’il buvait …etc
    il faut savoir que j’ai une très bonne relation avec mon fils, on s’adore mais on se chamaille tout le temps. Il trouve que j’en fait trop que je m’inquiète trop.
    L’autre problème, c’est que mon fils gère très mal son budget et il est m’appelle tout le temps pour plus d’argent et moi je cède toujours même si son père est d’avis à ce que je sois ferme et que je le responsabilise. Un autre problème c’est que mon fils à une peur bleue des démarches administratives et là il est en situation irrégulière malgré qu’il soit dans une école préparatoire très réputée.
    Ma question doit-on faire confiance à nos enfants après l’âge de 19 ans et les laisser gérer leur vie et comment les aider pour ne pas déraper sans les étouffer. Je vous en prie répondez moi!!!!
    Farida Article récents ..Concours (chèques cadeaux à gagner) pour fêter l’entrée de 59 astuces pour décoder votre ado dans le top 100 d’Amazon My Profile

  53. MOYA

    Bonjour,

    moi j’ai dit la 1 et la 7 de sûr et certainement bien d’autres qui n’apparaissent pas ici.
    Comme certain,j’ai aussi un super ado qui vient d’avoir 17 ans,ingerable.
    Il vivait chez son pere (mon ex) et a demandé a venir vivre chez nous (en bonne mere,j’avais toujours dit que ce serait ok).Bien mal m’en a pris aujourd’hui,je ne souhaite qu’une chose qu’il reparte definitivement.
    18 mois a en prendre plein la tete,a vouloir l’ecouter,regler ces problemes d’ado,etre a l’ecoute,au petit soin a ceder (de peur qu’il se barre surtout au debut) resultat
    Je suis une mère qui soit disant s’en fou,le fait chier,une s…..Il mene la vie de tout le monde en enfer.
    Alors j’ai un peu de mal a etre receptive a tout les conseils (certain sont meme tres bien puisque je les « utilise » sur mon autre ado) pour lui .Mettre en pratique ces principes a ce jour ce n’est pas possible,plus possible pour moi.

    Votre blog est tres bien,continué,je vous ai trouvé par hasard de ma recherche (mon ado ne veut pas nous accompagner en weekend familiale pour paque).youpi

    Bonne paques et bonne chasse au oeufs ;-)
    MOYA Article récents ..AVRIL 2014 (20) My Profile

    1. Marie-Do

      Pas facile les ados, et le problème c’est qu’ils sont tous différents
      les uns des autres. Tous les conseils que je donne sont des pistes que chaque
      parent adapte à son ado, mais des fois tout cela ne suffit pas et l’on
      est démuni. En tout cas comme vous avez pu le voir vous n’êtes pas seule
      dans ce cas malheureusement. J’essaye comme je peux d’aider, mais il est vrai
      que je n’ai pas toujours de réponse, je ne suis qu’une maman ;)

  54. shooting femme

    Bonjour à tous j’ai bien lu l’article mais moi je pense que c’est pas toujours la faute à nos parents, parce que nous aussi ado dès fois maman nous donne des conseils mais on fait la sourde oreille en pensant qu’elle nous fatigue avec ses conseils ou parfois on se dit pourquoi ne pas essayer pour voir le résultat et au finish on se rend compte qu’elle avait raison, moi ma mère se soucie de moi comme si j’étais un bébé de deux ans dès fois je suis énervée mais quand je suis calme je me rend compte qu’elle ne veut que mon bien et je dois en profiter parce qu’il existe beaucoup d’ado qui ont mon âge et n’ont pas une maman à leur cotés pour leur soutenir et leur donner aussi des conseils, je dis bravo à toutes les mamans et je leur souhaite une très longue vie.

    1. Marie-Do

      Merci pour ce chouette témoignage qui montre une autre
      vision des choses :smile:

  55. François

    Nous , parents, nous cherchons même avant la naissance , comment élever du mieux possible nos enfants. On lit des tas de bouquins, des tas d’articles. Alors on s’interdit de faire ceci ou cela, on réprime tous nos émotions parce que nos chères têtes blindés risqueraient d’en souffrir . Mais moi je dis stop. Notre éducation nous a frustré ? Notre vie d’adulte nous frustre encore plus . Nos. Émotions n’étaient pas prises en compte lorsque nous étions enfants, nous n en sommes pas morts et je refuse de passer ma vie d’adulte à regretter une malheureuse phrase qui aurait pu mettre mon fils en souffrance . J ai eu 4 enfants , 2 sont adultes , et non quand mon fils de 14 ans me sort par les oreilles parce qu a cet âge la c est normal , non je ne m interdits pas de lui dire ce que je pense, non je ne réfléchis pas 10 ans avant de savoir si ce que je vais lui dire va le blesser ou pas , certes il n a pas demandé à venir au monde mais le cadeau de la vie que je lui offre chaque jour m’autorise à lui rappeler que effectivement sans son père et moi il ne pourrait pas en jouir . On passe notre temps à expliquer à justifier à s’excuser , il y a juste quelque chose que l on oublie, c est que à force de justifier , s’excuser, expliquer , il n y a plus aucune place pour la spontanéité . Nous sommes des êtres humains avec tout ce qui fait de nous justement des être humains . Alors a quand des conseils aux ados pour qu ils acceptent de n être que des ados et nous des parents ? A quand un livre ou un article pour ados que dans la vie, les tapis rouges n’existent que pour les stars et que leur susceptibilité sera froissée bien plus qu’à leur tour dans le monde cruel qui les entoure ? Cessons de surprotéger nos enfants , et autorisons nous à vivre .

    1. Karine

      Est ce que justement vous ne pensez pas que votre culpabilité vous met dans cette position ? Voilà ce que je veux dire , a force de nous faire culpabiliser on perd complètement notre rôle de parent et notre rôle c’est aussi l’autorité . Désolée de contredire tous les enfants de Françoise Dolto , mais le c’est comme ça , ce n’est pas autrement et c’est moi,qui décidé parce que je suis ta mère , a aussi du bon . Et oui ça fait très tyrannique mais ce qu’un enfant cherche aussi , c’est un phare, une personne qui détient le pouvoir de lui dire non sans avoir a justifier . Il y a une hiérarchie , c est comme ça que le monde fonctionne , et le pouvoir de la hiérarchie c’est de pouvoir décider de choses sans avoir a s’en justifier .

  56. Pascaline

    Bonjour Marie-Do,
    Je découvre votre site et tous ces témoignages, et je peux dire que ça tombe vraiment bien, parce que je n’en peux plus. J’élève seule mon fils. Je suis divorcée, et malheureusement son père vit le plus souvent à l’étranger. J’ai le sentiment que je n’arrive plus rien à gérer, que je ne suis pas à la hauteur de la situation. Et je me sens en plus écrasée par la culpabilité, parce que j’ai dit toutes ces phrases qu’il ne faut pas dire, et bien pire, alors que je m’étais jurée, parce que je les ai entendues de ma mère et qu’elles m’ont fait énormément souffrir, de ne jamais les dire à mon tour. A 14 ans, mon fils est en pleine « crise d’adolescence ». C’est arrivé brutalement, d’un seul coup, d’enfant il est devenu ado. Provocations, règles non respectées, à chaque fois heureusement des détails sans trop d’ importance, mais c’est usant et je craque. On ne peux plus le toucher: il recule d’un air dégoûté. Je crois qu’il a honte de moi aussi (et de son père). Il dit d’abord « non ». En fait la crise d’adolescence, je n’y croyais pas (et pourtant moi-même j’ai vécu une « belle » crise d’ado, mais je pensais que c’était lié à la relation à ma mère, très difficile). Et maintenant j’ai le sentiment que les choses se sont inversées. Je me sens rejetée. Il y a des moments de grande tension, avec des hurlements de part et d’autre. Cela me fait honte. En fait j’ai peur de ne pas tenir le coup (cela me déprime), et j’ai peur que la relation avec mon fils ne se gâte définitivement. Je ne sais pas quoi faire. Vous écrivez dans un de vos précédents post que vous avez publié un lien avec des adresses, mais je ne l’ai pas trouvé. Si vous pouvez me l’indiquer, je vous en remercie par avance, et merci aussi pour ce blog, qui est un vrai soutien, et que je vais lire désormais. Pascaline

  57. Annick59

    Bonjour, j’ai un adolescent très difficile en ce moment. Il est vrai qu’il m’est arrivée de prononcer certaines de ces phrases….. qui lui mettent le moral dans les chaussettes. Merci de cet article, à imprimer et à mettre près de son lit et le relire avant de démarrer la journées.

    1. Marie-Do

      Bonjour Annick

      Merci pour votre commentaire, on prononce tous à un moment ou un
      autre ces phrases malheureusement. C’est une idée ça de l’imprimer ;)

      A bientôt

  58. Mohamed MOURAS

    Vraiment un excellent article, j’ai bien sûr eu droit à toutes ces remarques… et je les ai toutes faites en tant que parent lol
    Ca remet les idées en place, merci beaucoup Marie Dominique :)